Calenzana – Bonifatu

Destination : France » Corse | Activité : Randonnée  | 


Calenzana – Bonifatu - Randonnée Mare e Monti
Posté le :


Carnet : Mare e Monti

  • D+ : 645 m
  • D- : 380 m
  • Temps de marche : 4h00

Réveil au clairon (ou presque) par un régiment militaire qui fait tout un foin sur la place de Calenzana. Bon, de toute façon, c’est presque l’heure de se lever. Le ciel est couvert.

Après un petit-déjeuner vite avalé, nous quittons Calenzana à travers les ruelles de la cité par le chemin commun au GR20, au Mare e Monti et au sentier de transhumance. Nous quittons l’embranchement avec le GR 20 pour nous diriger vers Bocca a e Corsu. Belles vues sur Calenzana, Calvi et d’autres villages de Balagne.

Le vent a chassé les nuages. Nous descendons par le sentier dit du facteur jusqu’à une piste de l’ONF. S’ensuit un long passage plutôt horrible pour les pieds et la tête. C’est vraiment le genre de sentier à faire à VTT ou à cheval mais certainement pas à pied. Ça use les souliers comme dit le dicton et ça nuit au moral aussi.

Toute la matinée, nous parlons de nos petits bobos. Nous sommes partis fatigués et avons déjà mal partout. En randonnée, c’est souvent les premiers jours les plus difficiles. Johanne a un sac qui pèse 13 kilogrammes et le mien dépasse les 14,5 kilogrammes sans compter les 3,5 kilo de matos photo. Les tamalous ont trop parlé. Nous nous promettons d’arrêter de nous plaindre. Nous sommes en Corse et comptons bien en profiter.

Nous atteignons le pont de Figarella en trois heures et nous nous posons pour déjeuner. Nous avons emporté avec nous des plats lyophilisés pour les repas du midi. Le soir, nous mangerons dans les gîtes et refuges qui jalonnent le sentier. L’étape étant courte, nous en profitons pour faire une sieste.

Nous franchissons le pont et remontons la rivière à l’ubac. Entre deux lacets, le panorama sur le cirque de Bonifatu s’ouvre à nous.

Nous atteignons la départementale 251 que nous empruntons par la gauche pendant un petit quart d’heure. Nous sommes arrivés à l’auberge de la Forêt. L’établissement propose des chambres doubles, triples, en dortoir et des emplacements pour bivouac. Corsica cola à la carte. Fondant au chocolat maison succulent.

Peu avant le repas, un randonneur arrive en panique. C’est Samuel alias Ubelgu, membre d’I-Trekkings amoureux fou de la Corse depuis qu’il y a mis les pieds. Nous sympathisons autour d’une lasagne et d’une Pietra, une des bières locales.

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !



Partir en trekking - Corse

  • Les criques cachées de Corse en kayak685€
  • Mare e Monti, les plus belles étapes740€
  • Les calanques de l'île de Beauté745€
  • Trek Corsé465€
  • Corse, GR20 SUD465€
  • Corse, GR20 NORD465€
  • Randonnee Corse, Decouverte GR 20 : Akaoka676€
  • Kayak de mer sur la côte Sud Ouest : Akaoka710€
  • Rando Corse, circuit Bavella Propriano : de la montagne à  la mer : Akaoka716€
  • Trek sportif au cœur des montagnes corses en bivouac et refuge450€
  • Circuit raquettes à neige à travers les montagnes de Corse en hôtel, gîte d’étape et cabane1230€
  • Trek Grand Sud et Alta Rocca, d’Ajaccio à Bonifacio en chambre d’hôtes1290€
  • Le GR20 nord en liberté550€
  • Aventuriers en Corse775€
  • Mare e monti : de Cargèse à Calvi895€
  • Grégory Rohart
    A propos de l'auteur

    Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



    https://www.gregoryrohart.com

    La vidéo du Moment : Tour du val d’Hérens