Cap vers Baños de Panticosa

Destination : France » Occitanie | Montagne : Pyrénées | Activité : Randonnée  | 

Quatrième jour de marche de notre tour du Vignemale, et longue étape entre San Nicolas de Bujaruelo et Baños de Panticosa dans l'Aragonais espagnol.


Carnet : Tour du Vignemale
  • D+ 1200 m
  • D- : 950 m
  • Départ : 8h00; Arrivée : 19h

L’étape qui nous attend aujourd’hui est la plus longue sur le papier, le départ se fait donc matinalement, avant que les premiers rayons n’atteignent le refuge. Nous quittons San Nicolas de Bujaruelo en longeant le rio Ara, en direction du Nord Ouest. C’est une étape qui correspond au GR11, la traversée des Pyrénées, côté espagnol.

Les polaires sont agréables jusque vers 9h00, où les premiers mètres d’ascension, à l’abri de la brise, nous permettent de nous réchauffer. Nous quittons pour un temps le rio pour emprunter une route taillée dans la falaise. Le surplomb est impressionnant!

Au loin, nous pouvons apercevoir les Picos del Infierno, où j’avais pensé passer en préparant la randonnée, mais la difficulté de certains passages m’a fait changer d’avis. Sur le chemin, nous croisons de nombreuses colchiques des Pyrénées, caractéristiques de ces environnements.

La chaleur se fait plus vive en allant vers les heures de midi, et nous faisons halte vers 13h, avant de quitter le rio. Cela nous permet de profiter de sa fraicheur pendant le pique-nique. Nous arrêtons quelques randonneurs (rares, sur cette étape) qui confirment nos craintes sur la suite : nous sommes loin d’être arrivés…Au dessus de nous, la face sud du Vignemale nous domine de toute sa hauteur. Nous nous en éloignons pour gravir des buttes et des pierriers, parsemés de petits lacs, où la progression est parfois difficile.

 

Vers 16h00, nos efforts sont récompensés et nous arrivons au col de Brazato (2550). D’ici nous pouvons embrasser de nombreux sommets environnants. C’est l’occasion de faire une belle photo!

La pause est salutaire, mais il faut repartir, car le temps nous est compté si nous voulons arriver avant la nuit. Après le col, une grande traversée de pierrier nous mène jusqu’à un lac de barrage, puis nous apercevons en contrebas notre destination. Il nous faudra 3h de descente pour joindre Banos de Panticosa (1600), station thermale mi-abandonnée, mi-en travaux. Nous faisons étape au refuge Casa de Piedra, du Club Aragonais de Montagne.

Ouf! Une belle étape qui se conclut heureusement par un bon repas (tardif, comme il se doit en Espagne).

 

 

A propos de l'auteur

J'aime beaucoup les massifs français dans lesquels je part le plus souvent possible, mais j'apprécie aussi de découvrir d'autres horizons... Quelques-unes de mes randonnées :Traversée du Vercors Tour de la Vanoise Autour du Puy Mary Traversée du Sahro Randonnées dans...