Cap vers Luchon

Destination : Occitanie » France | Montagne : Pyrénées | Activité : Randonnée  | 


4 jours supplémentaires sont nécessaires pour rejoindre Luchon en passant de temps à autres du coté des Pyrénées espagnoles.
Posté le :


10ème jour : soleil espagnol

Viados (1790m) – la Soulla (1700m ) en passant par le col à 2640m. Montée au soleil et broullard au col coté France. Nous passerons une heure et demie à profiter du soleil espagnol avant de plonger dans le coton.

Direction la Soulla (centrale electrique avec un batiment transformé en refuge). Les bergers étaient là pour récupérer leurs troupeaux avant la mauvaise saison qui arrive.

Le lendemain nous les accompagnerons au son des cloches avec les premières neiges. 

11ème jour : direction le Portillon 

Cette étape pour rejoindre le Portillon fut certainement l’une des plus belles de cette chevauchée. Montée a 2900m puis balade entre 2500 et 3000 m avec le broullard qui dévoile les vues extraordinaires au grés des ascendances.

Arrivée au refuge a 17h après avoir gravi le Tusse de Montarque à 2908 m.

Gérard souffre de l’altitude (ce n’est pas un montagnard ; plutot un excellent marcheur et la haute montagne ne lui plait guère. Ce jour là, nous avons frolé la catastrophe; plutôt que de nous suivre sur le sommet, il a préferé rejoindre les deux basques en goguette que nous avions croisé deux jours plus tôt et qui avaient la facheuse tendance à s’égarer. Une nouvelle erreur de cap et un grosse fatigue pour Gégé qui a fait une chute de 3m avec atterrissage sur le dos (ouf , les gros sacs, ça protège le dos, rien de cassé mais un belle frayeur et une purée de tomate en prime).

12ème jour : 10 000 mètres de dénivelé

Nous avons effectué plus de 10 000 mètres de denivelé positif depuis le départ. Demain repos pour Gérard et ascension des 3000 alentours avec Daniel (Perdiguere 3222 m, Royo 3143 m et Litterolle 3125m) . Enorme panorama sur la chaine pyrenéenne avec un temps exceptionnel. Que demander de plus pour terminer notre cavalcade sur ce morceau de HRP. Demain retour à la civilisation.

13ème jour : Ôo et les granges d’Astau.

Descente sur Luchon et les granges d’Astau pour reprendre le train avec une seule idée en tête : arriver a Banyuls. Passage par le refuge d’Espingo et le célèbre lac d’Ôo et sa cascade de 275 m de haut.

A Luchon, nuit à l’hôtel avant le retour en train pour l’Auvergne. 9h de trajet… avec la SNCF tout est possible.

La suite prochainement…

dmarc43
A propos de l'auteur

 Un sac a dos,une paire de chaussure et quelques jours devant moi,me voilà le plus heureux des hommes. Traverser les Pyrénées par la HRP,faire le tour  du Viso, des écrins ,La traversée du jura de l'Auvergne a pied en ski ou en raquette,je suis toujours partant. un treck au Maroc (moyen Atlas) de 6 jou...