Comme des robots

Destination : Islande » Europe | Activité : Randonnée  | 


Comme des robots - Traversée de l'Islande à pied
Posté le :


11ème jour: comme des robots

SAMEDI 26
Mal dormi: sol inégal et grosse pluie toute la nuit. Pourtant elle commençait bien. En fermant les yeux on avait l’impression d’être sur un bateau qui file 4/5 noeuds tranquillement, sans roulis bien sûr. Le rêve.

Il pleut, on part, il pleut… moins. J’ai réussi à tout mettre dans un sac à dos: pas de ventral aujourd’hui! C’est parti pour 7h de marche. On quitte notre endroit de rêve. On marche. Il y a beaucoup de voitures. Certaines passent à fond, d’autres moins vite. Vendredi un convoi s’est arrêté (ils venaient en sens inverse) pour nous demander où on allait. Landmanalaugar on répond. Ils s’exclament "oh là là, combien de jours?" "2 maybe 3" Il pleut pas mal : on doit les impressionner. Je rajoute qu’on vient de Myvatn. Ils "toussent": "mais depuis combien de mois êtes vous là?" "10jours" on précise. Très chaleureusementils nous souhaitent "Bon courage, etc". Très sympas.
Certains passent sans même ralentir (graviers dans la gueule). J’ai mal aux pieds, ils n’arrivent pas à se préchauffer. On passe près d’une centrale hydroélectrique puis un panneau indique Landmanalaugar 26km. Le sac est lourd, on a parfois l’impression d’avancer comme des robots. Une descente, on arrive dans une vallée où on voit passer une course de motos! On arrive à l’entrée du parc qui nous interdit de camper en dehors des camps, c’est à dire au Landmanalaugar qui est à 4-5 heures de marche. On décide camper là, près de la rivière, dans un abri très sommaire. Il y a un peu de soleil, c’est sympa. Problème pour faire de l’eau: la rivière est boueuse. Je trouve une flaque d’eau claire.

Je regarde mes pieds… Pas de nouvelle ampoule, mais la 1ère a éclaté et est pleine de sang et le doigt à l’ongle incarné est tout rouge, infecté. J’appuis dessus du pus sort. Merde. Je soigne avec de l’alcool et une compresse. On mange et au lit.