Corte – A Sega

Destination : France » Corse | Activité : Randonnée  | 


Corte - A Sega - Randonnée de Corte à l'île Rousse
Posté le :


Corte, dimanche 26 juillet 2009, 06h30. Le réveil sonne pour nous signaler le début d’une nouvelle aventure. Au menu : six jours de rando pour rejoindre L’ile Rousse. Beaucoup d’interrogations accompagnent le projet car il n’existe que peu (ou pas) de littérature consacrée au sentier. Même topo sur internet : un seul compte-rendu a pu être trouvé et il tient en une page recto-verso. Nous partons donc en pionniers, en espérant que tout se passe bien. Aujourd’hui, le tracé nous propose de rejoindre le refuge de la Sega, en guise de mise en jambes. En effet, en examinant la carte on se rend compte que l’étape du jour présente moins de difficultés que les suivantes… et c’est tant mieux.

Après avoir acheté un pain pour notre bivouac, nous rejoignons le départ du sentier dans le haut de la ville et entamons réellement notre périple. Le balisage est excellent, car nous suivons en fait le Mare a Mare Nord, qui emprunte le même trajet. L’ascension est progressive et agréable, nous suivons le cours du Tavignano que nous pouvons voir à tout moment sur notre gauche. C’est rassurant car il fait chaud et il y a du vent, et il est impossible de ne pas penser aux incendies qui ravagent le sud de la Corse.

Après 2h15 de marche, nous atteignons une passerelle qui enjambe le Tavignano. Elle est l’objectif de nombreux promeneurs qui viennent s’y baigner. Nous ne ratons pas l’occasion de nous baigner également dans une belle vasque d’eau claire. Après une belle pause, nous reprenons la route jusqu’au ruisseau de Castagnolu, que nous atteignons en une heure et demie. Pas de baignade ici, mais une pause pour profiter de notre premier repas sur les sentiers Corses. En profitant d’un morceau de pain, de saucisson et de fromage corse, on se rend compte que tout est parti sous les meilleurs auspices : ce trajet est vraiment fort agréable. Et ce n’est sûrement pas notre deuxième pause baignade qui nous fera changer d’avis ! Une petite prise d’eau hydroélectrique transforme le cours d’eau en parc aquatique : toboggan, jacuzzi… tout y est ! Nous nous attardons un peu avant de reprendre la route, pour arriver finalement au refuge de la Sega vers 15h10. Moins de 5h de marche pour plus de 2h30 de break, on peut dire qu’on a profité. Le refuge est très charmant, et les gardiens sont sympas. Il reste quelques heures avant le repas, c’est l’occasion pour Yannick de récupérer quelques heures de sommeil de retard et pour Sam de commencer à lire un livre sur l’Histoire de la Corse. En gros, tout va pour le mieux, et ce n’est pas le repas qui viendra gâcher la fête, loin de là : une belle soupe Corse et un plat de pâtes clôture une belle première journée. La seule tache sur le tableau de la journée sera "Frida", une allemande bruyante qui partage notre dortoir, mais bon, rien de grave…

  • Corte Hôtel HR 04-95-45-11-11
  • A Sega : Refuge 04-95-46-07-90
  • Temps de marche : 4h50

trois + dix-neuf =