Crise d’épilepsie

Destination : Népal » Asie | Montagne : Himalaya | Activité : Randonnée  | 


Crise d'épilepsie - Camp de base des Annapurna
Posté le :


Dimanche 31 octobre 11km Nina – Bamboo 2130m, Chhomrong 2060

Comme tous les matins debout vers 6 heures, petit déjeuner et nous allons en direction de Chhomrong. Le début de l’étape est relativement facile, des pentes douces et des marches, ensuite une série de marches nous fait culminer à 2530 m pour redescendre jusqu‘à un pont à 1860m et remonter à Chhomrong à 2060m par les fameuses 2293 marches que j’ai comptées. Nous avons fait une pause à Sinuwa pour prendre un thé et avons continué la descente en ayant face à nous Chhomrong et ses nombreuses terres cultivées en terrasse. Nous rencontrons souvent nos porteurs sur le chemin, ils font comme nous des poses et fument une pipe qu’ils se passent de l’un à l’autre. Deux de nos porteurs redescendent pour aider Nima.

Nima est devant et très souvent s’amuse, fait des plaisanteries. Nous sommes à peine à 20 m du pont, Sima semble s’asseoir, son corps se met à tressaillir dans tous les sens, je crois qu’il plaisante mais je m’aperçois très vite qu’il a une crise d’épilepsie.

Je sais qu’il faut laisser passer la crise, mais sa tête est à quelques centimètres d’un gros rocher ; je mets ma main entre sa tête et le rocher pour éviter qu’il ne se cogne. De nombreux trekkeurs arrivent, dont un médecin canadien qui confirme la crise d’épilepsie. Un Japonais veut le prendre en photo, j’élève la voix et lui dit dans mon modeste anglais : «No Movi, no Film » il s’excuse et passe son chemin.

Nous restons près de Nima, pour l’instant il ne nous répond pas, au bout d’une quinzaine de minutes, il revient à lui et me sourit. Suman arrive, je lui explique la situation et lui dit qu’il devrait se reposer au moins une heure, bien qu’en réalité il devrait rester allongé plusieurs heures, mais cela est impossible où nous nous trouvons.

Je quitte Nima et Suman et entame la montée en comptant les 2293 marches en 35 mn. En montant nous avons croisé 2 de nos porteurs qui avaient porté nos sacs au lodge, ils redescendaient pour aller aider Nima à remonter !!!
Ils l’ont soutenu pendant toute la montée des marches. Pour la première fois nous ne voyons que peu de soleil, le ciel est gris.

falain81
A propos de l'auteur

Le NGoum au Maroc en 2009 Passionné du Népal, 7 Trek depuis 2009 2009 Le KalaPattar 2010 Sanctuaire des Annapurna 2011 Le Langtang 2013 Rolwaling 2014 Tour des Annapurna 2015 Kala Patar par les lacs du Gokyo 2017 Népal Tibet 2019 Mardi Himal Annapurna 2015 intervention pour aide à un orphelinat suite au tremblement de terre   rando...