De la Vallée de Marcadau au refuge des Espuguettes

Destination : France » Occitanie | Montagne : Pyrénées | Activité : Randonnée  | 

Les étapes se poursuivent sur la HRP : depuis la vallée de Marcadau, nous filons sur le refuge des Espuguettes.


3ème jour : Vallée de Marcadau

Aujourd’hui, grande journée de 7h de marche d’après le guide. Avec nos sacs, il en faudra 8 bien tassées plus les arrêts. La tempete s’est calmée.

,

C’est sous un beau soleil que nous entamons notre troisième journée en direction du refuge wallon-marcadau, étape marquée par le 1er passage en Espagne avec des paysages a couper le souffle, les picos en arriere plan .

Arrêt au refuge de Marcadau, une cervetta pour la soif (50cl y avait pas plus petit, l’erreur à ne pas commettre). Le col de la Fache portera bien son nom, jai bien cru y rester. Redescente sur Wallon et arrivée a 17 heures, 1er bain dans la rivire ; ça rafraichit, croyez moi.

4eme jour : sacré jeu de piles

Direction Bayssellance. Lever à 6h, départ 1h plus tard pour environ 9 heures de marche. Au total, 12h seront nécessaires avec en prime l’ascension du petit Vignemale sous le crachin.

Vue magnifique sur la vallee de Gaube ainsi que sur le Vignemale, cette fois le grand (dernier glacier encore visible des pyrénées). Le jeu de pile étant usé, je sors triomphant un deuxième jeu qui me fera seulement deux photos. J’enrage.

5eme jour : sacré porte-monnaies

Grande descente de 1500m sur Gavarnie, après avoir visité les grottes de Russel.

Trés mauvaise nuit (un groupe d’espagnols venu faire la fête et un début de tendinite). Sans compter que ma trousse de toilette est restée à bayssellance avec l’argent de poche planqué à l’intérieur. Tans pis, je ne vais pas me retaper les 1500m de montée. J’essaie d appeler le refuge (ici ça ne passe pas) : humeur exécrable. 

Ah, Gavarnie et ces touristes ! mis a part le Gite,assez décu de ce lieu un peu mythique.

Un autochtone (gérant du Vival) me promet d’appeler le refuge et de m’expédier ma sacoche par la poste moyennant un chèque "en blanc" pour l’expédition du colis (c’était également le point poste !). Ce qu’il fera pour 7 euros cinquante.

Demain jeudi, la météo annonce de la neige à 2500m.

6eme jour : bivouac au top

Départ dans le brouillard. Arrivée dégagée au col, seuls les sommets sont accrochés.

Du refude des Espuguettes, on rejoint le col de l’Hourquette d’Allan puis descente au barrage des Gloriettes pour finir sur la route jusqu’à Hellas.

Le refuge, une vieille grange équipée de sommiers mettalliques avec des araignées et des trous dans le toit. J’opte pour le bivouac. Exellente nuit et récupération au top. Petit-déjeuner copieux, prêt à avaler du dénivelé.

A propos de l'auteur

 Un sac a dos,une paire de chaussure et quelques jours devant moi,me voilà le plus heureux des hommes. Traverser les Pyrénées par la HRP,faire le tour  du Viso, des écrins ,La traversée du jura de l'Auvergne a pied en ski ou en raquette,je suis toujours partant. un treck au Maroc (moyen Atlas) de 6 jou...



quatre × 4 =