De Mouthe à Vallorbe

Destination : France » Bourgogne-Franche-Comté | Montagne : Jura | Activité : Randonnée  | 


3ème et 4ème étape de notre randonnée de 4 jours dans le Haut-Jura de Mouthe au refuge de la Piquemiette avant de finir à Vallorbe avec un genou en mauvais état.
Posté le :


Carnet : Randonnée dans le Haut-Jura de Lajoux à la dent de Vaulion
  • Temps de marche : 7 heures
  • Dénivelé + : 500

Après un vrai petit déjeuner et un départ à 10h15, c’est parti pour une belle journée de marche (encore sous le soleil !). Hélène nous a rejoint la veille et nous accompagne pour les 2 dernières étapes.

La journée commence par les sources du Doubs. C’est une très belle exsurgence témoignant de l’activité karstique locale : les eaux recueillies dans le massif surplombant Mouthe (Forêt du Noirmont et de Villedieu appartenant au mont Risoux) s’infiltrent dans un vaste réseau souterrain et jaillissent à Mouthe. C’est un lieu calme, beau et empli de mythes comme celui de la Vuivre.

Nous continuons notre marche en empruntant le GR 9 en direction du Mont d’Or. Nous traversons de nombreux pâturages cernés de pré-bois : ce sont des prés pâturés avec une mosaïque de petites clairières et de bosquets. Cette alternance de milieux est particulièrement propice au grand tétras, nous en verrons d’ailleurs un au cours de la journée. Nous pique-niquons au chalet de la Vannaude et repartons en direction du Mont d’Or.

Durant l’après midi, nous traversons de nombreux pâturages avec l’apparition d’une douleur au genoux qui ne me lâchera pas. Nous profitons encore du soleil et dévions légèrement du GR avant d’entamer la dernière montée de la journée : celle qui nous amènera au Mont d’Or. Nous traversons forêt et pré-bois puis commençons à monter, nous voyons de plus en plus de parapentes.

Un dernier effort, et ca y est, d’un coup, à la surprise de tout le monde, nous y sommes ! Une vue splendide sur le Suchet, les aiguilles de Baulmes, le Chasseron et les Alpes en arrière plan ! Et le tout sans un seul nuage.

Nous restons quelques minutes à observer, contempler et rêver avant de repartir en direction de refuge de la Piquemiette. Mais oups : nous n’avions pas vu l’heure … il est déjà 18h, il faut se dépêcher avant la nuit. Nous continuons notre descente côté Suisse tout en regardant le coucher de soleil sur le Mont Blanc et la Dent de Vaulion et autre sommets jurassiens et alpins. Nous arrivons enfin au refuge, après une descente à la frontale dans une forêt d’épicéas.

Le refuge de la Piquemiette est un joli abris, étroit, avec des grandes ouvertures pour les fenêtres et pour la portes mais rien pour les boucher ! Après une agréable soirée à jouer aux cartes nous nous endormons la tête pleine d’images…

Jour 4 : Du refuge de la Piquemiette à Vallorbe

  • Temps de marche : /
  • dénivelé + : /

Au réveil ma douleur au genoux est toujours là, je ne peux malheureusement pas continuer et finir la dernière journée…

C’est une journée à 700 m de dénivelé positif : du refuge il faut descendre à Vallorbe puis remonter à la dent de Vaulion en passant par le Bebouz, la Mâche puis longer la crête jusqu’au sommet. Il n’y a plus de GR car nous passons côté suisse. Cependant, l’itinéraire est très bien balisé pour accéder à la Dent de Vaulion (environ 2h 30 de Vallorbe jusqu’à la Dent de Vaulion). Ce sommet surplombe toute la vallée de Joux et offre une vue magnifique sur le lac de Joux et le lac des Rousses.

De plus, le chalet de la Dent de Vaulion permet de se restaurer et de manger les fameuses meringues double crème, spécialité Suisse qui permet de finir en beauté une randonnée !
 

luc39
A propos de l'auteur

Passionné depuis toujours par la nature, j'aime découvrir la faune, la flore et les paysages par le biais de randonnées itinérantes à diverses saisons. Que ce soit en hiver grâce aux trek  en ski ou en raquette, ou à la belle saison à pieds et à vélo, je parcours à mon rythme de naturaliste passionné les sommets et combes des montagnes...



http://luc.berrod@gmail.com