De Tigua à Quilotoa

Destination : Equateur | Activité : Randonnée  | 


Première étape de notre randonnée de 3 jours autour de la laguna Quilotoa en Equateur.
Posté le :


Carnet : Randonnées autour des lagunes d'Equateur
  • D+ : 785 m
  • D- : 380 m
  • Distance : 14,7 km
  • Temps de marche : 5h00

Le vent a soufflé toute la nuit; il semble ne jamais cesser dans cette région. Au réveil, une somptueuse lumière éclaire les hauts plateaux tandis que rapidement quelques cumulus font leur apparition. Des gouttes de pluie transportées par le vent allument un arc en ciel insolite au milieu d’un ciel d’azur.

Nous partons accompagnés d’un guide local, Jorge, habillé de manière traditionnelle avec son poncho et son chapeau. L’air matinal est vif, le vent permanent mais le spectacle des champs irisés de soleil est ravissant. Par une large piste nous parcourons ces vallonnements au milieu d’espaces sans fin. De temps à autre notre guide rythme la marche des airs cristallins de sa flûte. Des habitations isolées apparaissent au milieu des champs cultivés: fèves, oignons, pommes de terre sont les principales productions de la région. En traversant un village des enfants vêtus de leur uniforme d’écolier tentent d’attirer notre attention par des pitreries et des cris.

Le chemin longe ensuite un abrupt ravin en formation aux curieuses formes colorées et tourmentées. Puis, après une brève remontée, un raide chemin sablonneux et poussiéreux s’insinue entre d’étroites parois jusqu’au fond d’un profond canyon aux falaises délitées. Là, paissent quelques chevaux tandis que les femmes de Quilotoa, village situé à 2 heures de marche, lavent leur lessive dans le ruisseau.

Après la pause pique-nique nous entamons la remontée sur un sentier escarpé où le sable instable nous oblige à accélérer le pas sous peine de glisser en arrière. À cette altitude de plus de 3000m il faut prendre garde à ne pas s’essouffler, d’autant plus qu’il y a environ 250 m de dénivellation à gravir. Finalement, sans courir, mais avec un pas régulier nous rejoignons le vaste plateau dominé par les pentes du volcan Quilotoa.

Une assez longue progression en pente douce permet de gravir ce plateau panoramique et, enfin, en suivant le fond toujours sablonneux d’un nouveau canyon nous atteignons le rebord du cratère. Du mirador la vue sur la caldeira circulaire est spectaculaire avec le lac aux reflets d’azur qui en occupe tout le fond. Le vent permanent nous a bousculé toute la journée et c’est avec grand plaisir que nous rejoignons tout à côté l’hôtel. L’atmosphère de la chambre est glaciale et son équipement spartiate sans chaise ni table mais avec un poêle à bois. Après la douche nous nous réchauffons d’un potage, plat traditionnel en Equateur. Nous sommes à 3900m et, dès que le soleil disparaît, les rafales de vent incessantes refroidissent brutalement l’ambiance et nous nous réfugions près du poêle de la salle à manger en attendant le dîner. Au coucher du soleil, nous bravons le froid vif pour admirer le cône enneigé du volcan Illiniza Sur émergeant de sa couche nuageuse et qui nous offre un merveilleux spectacle.

Jean Pierre
A propos de l'auteur

La randonnée est pour moi une source de découverte inépuisable. Amoureux de la montagne depuis de nombreuses années j'ai toujours autant de bonheur à parcourir les sentiers et à partir marcher aussi bien pour une journée que pour de longues itinérances. Mon départ à la retraite m'a offert le loisir de traverser les Pyrénées par la HRP...



http://mjpgouret.free.fr

dix-neuf − neuf =