De Val d’Isère à Landry

Destination : France » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Alpes | Activité : Randonnée  | 


De Val d'Isère à Landry - GR5® de Modane à Landry
Posté le :


Cliquez sur la carte pour l'agrandirJeudi 30 juillet 2009

Il s’agit aujourd’hui de monter au dessus de Val d’Isère, pour rejoindre le pas de la Tovière, d’abord dans la forêt puis à travers les alpages, en nous méfiant des VTT qui déboulent sur les chemins (d’autres chemins sont quant à eux réservés aux 4×4, mais nous les évitons bien évidemment et ne sommes gênés que par le bruit et la poussière). Le passage de ce col nous offre une jolie vue sur le lac du Chevril, dominé par le Mont-Blanc ; le bruit des 4×4 est couvert…. par celui d’un avion qui réalise plusieurs atterrissages sur l’altiport de Val d’Isère, situé juste sous le col… Nous redescendons alors sur le lac de Tignes, et les stations de Tignes et de Val Claret.

Nous remontons de l’autre côté du lac, pour rejoindre le col du Palet ; de nouveau, le paysage pendant la montée est pollué par les remontées mécaniques. A l’approche du col, nous contournons les entonnoirs créés par la dissolution du gypse, avant de profiter de la vue vers l’autre versant, où l’on rentre de nouveau dans le parc de la Vanoise.

Nous rejoignons le refuge tout proche, d’où nous profitons de la vue sur le lac de Grattelet avant de laisser les nombreuses marmottes nous distraire.

  • Dénivelé positif : 1060m ; 4h30 de marche. Arrivée : 2250m

Cliquez sur la carte pour l'agrandirVendredi 31 juillet 2009

L’étape du jour est facile… sauf pour les pieds et les genoux : nous redescendons vers la gare la plus proche, c’est-à-dire Landry. La descente jusqu’à la Porte de Rosuel nous réconciliera un peu avec la Tarentaise. Nous descendant par des sortes de marches, les plans, occupés par d’immenses troupeaux. Peu après le lac de la Plagne, nous apercevons grâce à sa curiosité une hermine, intriguée par notre intérêt pour elle….

La descente se poursuit, et nous conduit à travers le plan des eaux, au dessus d’un dernier verrou au dessus de la vallée du Ponturin.

Une superbe cascade marque l’élargissement de la vallée ; nous profitons d’un dernier point de vue sur les montagnes avant de poursuivre notre descente dans la forêt. Nous passons à côté de la première école des Mines française, et rejoignons la gare où nous attendrons le prochain train… et la suite du GR !

  • Dénivelé négatif : 1824m ; 5h30 de marche. Arrivée : 778m