Des gorges de Tabja à Tounfite

Destination : Maroc » Afrique | Montagne : Haut-Atlas | Activité : Randonnée  | 


Des gorges de Tabja à Tounfite - Trek dans le Grand Atlas Marocain
Posté le :


4ème jour: Gorges de Tabja – Tizi n´Illoughmane – Agbalu (source) Tarhirat

Nous partons tôt, peu après eux avec leurs troupeaux. Nous passons la journée entière au cœur de la montagne. Nous suivons la gorge principale sur environ 6 km –jusqu’à la cote 2 180 m- pour tourner sur la droite (virage Nord-Ouest) vers un canyon latéral. Après quelques pas dans ce nouveau canyon, nous nous retrouvons face à une forte ascension vers le Tizi n´Illoughmane (2 324 m). Nous continuons à avancer pour nous retrouver à un croisement de chemins évident. Nous continuons vers le nord-ouest par le lit principal du Ou Mahia. À cette occasion, nous longeons la lagune de Aguelmam Tinja, curieuse formation lacustre de haute montagne. Nous remontons le canyon et passons à côté de la petite source de Agoulzin, dont l’eau est cristalline. Il ne nous reste plus que cinq kilomètres jusqu’à la source de Tarhirat. C’est également une zone d’implantation temporaire donc nous ne serons pas seuls.

© Daniel Moratalla Pulido


5ème jour: Agbalu Tarhirat – Tizi Bouadil – Taarart

Nous entamons cette journée direction Sud, à la recherche du col de Bouadil (2 978 m). Peu avant d’y arriver, pour les amateurs de grimpe, il y a une déviation à l’Ouest qui mène au Imichi n`Bouidguil (3 727 m), sommet le plus haut du Jebel Ayachi.

Une fois dans le col, il nous reste une descente prononcée vers la vallée de Taarart. À l’entrée du village qui donne son nom à la vallée nous pouvons monter la tente et nous reposer.

© Daniel Moratalla Pulido

6ème jour: Taarart – Aif Abd el Fadit – Tizi n´Khouia – Iganzar n´Oufounass

Nous progressons vers la vallée. La visite suivante est le village de Massot. Puis, nous continuons et laissons de côté le village de Louggart. Peu après, nous prenons sur la droite, vers le Nord, pour suivre la vallée de n´Ait Bou Arbi, parfois dans la rivière et d’autres fois au bord. Nous arrivons à la localité de Aif Abd el Fadit qui nous sert de référence pour changer de canyon. Nous allons sur la gauche, direction Sud-Ouest jusqu’à un plateau, le Tizi n´Khouia. Une fois surmonté ce petit obstacle géographique, nous descendons jusqu’à la route de Aguidim à Tounfite. Nous la suivons vers le Nord, direction Tounfite, jusqu’à la source de Iganzar n´Oufounass, qui signifie “Museau de Vache” en tamarzigh. Cette source est surveillée par un garde auquel nous demandons l’autorisation pour monter notre tente aux abords.

© Daniel Moratalla Pulido

7ème jour: Iganzar n´Oufounass – Tizi Nikbliynes – Ait Brahim – Tounfite

Notre dernière journée termine à Tounfite. La route nous y mène directement mais nous coupons par le Jebel Zadert. Direction Nord par la route, nous devons être attentifs pour nous dévier vers la gauche (Ouest) vers un vaste canyon jusqu’au col Tizi Nikbliynes. Nous descendons jusqu’aux environs de Ait Brahim, prenons sur la gauche (Sud-Ouest) vers le fond de la vallée avec chemin bien marqué. Avant d’arriver à Arduoz, nous tournons à droite (Nord-Ouest) pour affronter notre dernière ascension de trekking au Jebel Zadert. Une fois la partie haute atteinte, nous avons une vue nette sur la localité de Tounfite, le point final à notre aventure. Là-bas, nous trouvons de tout: hôtel, téléphone, transport public, magasins, etc.

Une fois le trekking terminé, nous sortons de Tounfite en taxi par la route Nord qui nous mène à Zeida. La N-13 passe par cette localité. De là, deux possibilités: prendre un bus vers le Nord et utiliser le transport public pour retourner chez soi ou prendre un bus vers le Sud pour récupérer la voiture laissée à Er-Rich.

trois × trois =