Descente sur Arêches

Destination : France » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Alpes ; Beaufortain | Activité : Ski de Randonnée  | Agence : Allibert Trekking 


Descente sur Arêches - Initiation au ski de randonnée dans le Beaufortain
Posté le :


Carnet : Initiation au ski de randonnée dans le Beaufortain

Techniques de descente
(source : Randonner en plaine et en montagne de Jean-Marc Lamory)

Le plaisir de la descente sera en partie tributaire de la qualité de la neige. Il est fréquent de passer d’une neige dure, voire gelée, à une neige croutée, molle, puis carrément mouillée en bas de la descente. Un bon niveau de ski permettra de passer plus aisément ces obstacles. En cas de mauvaises neiges, ne pas hésiter à utiliser le virage stem pour assurer sa descente.

Technique du virage stem

Le virage stem permet d’assurer les virages particulièrement dans les neiges difficiles.

Pour réussir votre virage stem, gardez le poids du corps sur le ski aval et plantez votre bâton pour favoriser la rotation du virage autour de cet axe.
 

D+ : 355 m
D- : 1095 m

Une fois encore la météo semble avoir mal interprété les prévisions. Tant mieux ! Si on l’avait écouté, on serait resté chez nous.

Nous commençons à monter en direction du Mont Coin (2539 m) sous un ciel dégagé. Nous passons à proximité de la Croix du berger. Un vent glacial se lève et balaie la neige qui n’est pas encore stabilisée. La pente est raide. Instinctivement, nous nous appuyons sur les carres. Erreur, car à la montée, les peaux de phoque ne le permettent pas. Le ski aval est entraîné vers le bas et c’est la chute ! En moins d’une demi-heure, le vent nous apporte le mauvais temps. Le Mont Coin sera pour une prochaine fois ; nous optons pour un retour sur Arêches. Finalement, Météo France avait vu juste !

Nous descendons dans ce qu’appellent les montagnards un jour blanc : difficile de distinguer le relief en raison du ciel blanc. Sur le haut, les conditions de neige sont excellentes. Nous pouvons skier dans une fine épaisseur de poudreuse. Le plaisir de la glisse est immense. J’ai l’impression de caresser la neige lorsque je négocie bien mes virages. Plus bas, on tombe sur une neige plus délicate à skier car très changeante (molle, croutée…). Lorsque nous arrivons sur la D218 sur laquelle nous sommes montés hier, il suffit de se laisser glisser jusqu’à Perthuis et d’admirer le paysage du coin de l’œil.

Si comme moi les stations de ski vous rebutent.
Si comme moi vous aimez la randonnée.
Si votre niveau de ski vous permet de descendre en stem quel que soit le type de neige.
Alors osez le ski de randonnée, le ski libre loin des pistes.
Vous ne serez pas déçus, j’en tiens le pari…

De mon côté, je rechausse les skis (de randonnée) quand vous voulez…


Randonnée à ski organisée par Allibert Trekking, spécialiste du trekking et des voyages d’aventure dans le monde

A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com