Descente sur Sils-Maria

Destination : Suisse » Europe | Montagne : Alpes | Activité : Randonnée  | Agence : Allibert Trekking 


Sous un ciel azur, nous effleurons les glaciers et rejoignons les lacs magnifiques de la haute Engadine
Posté le :


Carnet : Randonnée en Engadine
  • Dénivelé + : /
  • Dénivelé – : 775 m
  • Temps de marche : 6h00

Refuge Coaz, 2610 mètres. 6h00. La face est du pic Rozeg (3937 m) est jauni par le soleil. Le ciel est limpide, excepté au fond de la vallée de l’Engadine.

Derrière le refuge, en direction du glacier de la Sella, on voit noter à même la roche « la place des philosophes », lieu de rencontre entre penseurs période Nietzsche. Assis sur ce même rocher, avec vue sur les glaciers, les hauts sommets et le lac en contrebas, je laisse mes pensées prendre le pas. Mais rien ne vient. N’est pas Nietzsche qui veut !

Petite boucle au pied du glacier de la sella (de la selle) au cœur du massif de la Bernina. L’Engadine, est sûrement l’une des plus belles vallées des Alpes. Il est si agréable de tâter des yeux les différents étages alpins de la vallée.

Retour sur nos traces de la veille jusqu’à un embranchement à 2497 m d’altitude. Le chemin serpente entre des formations de rochers polies par le glacier. Derrière nous , la haute-montagne. Devant nous , la vallée de l’Engadine et ses villages de renommée mondiale : Saint-Moritz, Sils-Maria et Pontresina. Le vallon de Roseg est laissé de côté. En piste pour Fuorcla Surlej.

Fuorcla Surlej, 2755 mètres. Située entre le piz Corvatsch et le massif de la Bernina, cette cabane de montagne propose une cuisine simple ainsi qu’une vue exceptionnelle sur l’arête Bianco (4049 m d’altitude). C’est un endroit idéal pour faire une pause et profiter de la vue paradisiaque, si toutefois le paradis existe en montagne.

La descente se poursuit par les pistes de la station de Corvatsch. Passage devant le télécabine. Une montée à 3303 mètres permet de bien embrasser la vallée de l’Engadine. En contrebas, Sils-Maria et les lacs de l’Engadine.

Sils-Maria, 1830 mètres. La région qui entoure des lacs de la Haute Engadine fait partie des plus belles et des plus appréciées de Suisse. Une des raisons pour lesquelles Nietzsche avait une maison à Sils-Maria, village paisible et bourgeois.

La descente sur le lac de Silvaplana propose de jolies vues sur la vallée. Nous contournons le lac, sur lequel des amateurs de kite-surf et de planche à voile s’en donnent à cœur joie, par un sentier emprunté des randonneurs à pied et à VTT. Ici, tout est dédié aux activités outdoors. On vient à Sils-Maria pour se ressourcer en pleine nature. Peut-être est-ce cela que voulait dire Nietzsche lorsqu’il écrivit, à Sils: «Maintenant, je suis léger, maintenant je vole…».

Installation à l’hôtel Edelweiss. Au revoir autour d’une bière Suisse bien sûr !


Randonnée organisée par Allibert Trekking, spécialiste du trekking et des voyages d’aventure dans le monde

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com