Dragnag – La moraine – Gokyo – Pic Gokyo – Gokyo

Destination : Népal » Asie | Montagne : Everest ; Himalaya | Activité : Randonnée  | 


Dragnag – La moraine – Gokyo – Pic Gokyo – Gokyo - Camp de base de l'Everest
Posté le :


11eme jour : samedi 10 avril

Etape : Dragnag – La moraine – Gokyo – Pic Gokyo – Gokyo

Départ : 7h15
Arrivée : 13h10
Temps de marche : 5h45

Dénivelé positif : 660 m
Dénivelé négatif : 570 m
Dénivelé absolu : 1230 m

Simon Vs Moraine, round two. Les lacs de Gokyo sont vraiment superbes à voir et il y a un sommet à plus de 5000 mètres qui m’attend de l’autre côté de la moraine. Il faut donc que j’y retourne, et je ne vous cacherai pas que j’ai une petite appréhension. Cette fois je passe le bon petit col qui permet de rentrer dans la moraine, et je trouve le chemin de l’autre côté, qui n’est pas facile à suivre. Je m’avance sur ce chemin qui part plein Ouest, voire même par la suite Sud-Ouest, alors que Gokyo se trouve au Nord-Ouest, je ne comprends pas. J’aperçois deux personnes qui me suivent au loin, je décide de les attendre pour faire route avec eux. Je ne tiens pas à repasser quatre heures ici. Il s’agit de Werner et Dany, loin derrière, Ralf suit. Nous ne serons pas trop de trois pour trouver la route dans ce tas de cailloux. Il n’y a évidemment aucune trace au sol et la seule façon de suivre le chemin, c’est de repérer et de suivre les cairns placés le long du parcours. Les cairns sont des tas de pierres posées les unes au-dessus des autres, on en voit souvent des gros en montagnes, chaque randonneur en pose une, pour au final faire un gros monticule. Mais là, elles ne sont composées que de deux ou trois pierres, en gros, il faut suivre des pierres dans un champs de pierres !!! Cinq cents mètres et une heure plus tard, nous arrivons enfin de l’autre côté de la moraine, pour retomber sur un chemin se dirigeant plein Nord vers Gokyo.

C’est là que j’ai compris mon erreur d’hier, je n’avais pas du tout pris la bonne route. Il fallait traverser la moraine dans sa largeur puis une fois traversée, ressortir par le petit col et prendre la direction du Nord. Alors que moi, j’avais pris la direction Nord-Ouest, j’avais fait le chemin en diagonale, et donc je me retrouvais à l’opposé d’où se trouvait la sortie.

Après avoir passé les deux premiers lacs, nous arrivons à Gokyo. Je pose mes affaires dans notre lodge, l’Himalyan Panorama qui offre une vue magnifique sur le troisième lac de Gokyo. Puis je me lance sur le pic de Gokyo. Quant à Werner et Dany, ils se rendent au quatrième et cinquième lacs de Gokyo. La grimpette jusqu’au sommet à 5360 mètres se fait bien, hormis bien sûr, les difficultés au niveau du souffle, qui engendrent une marche lente. Une fois en haut, le paysage est vraiment incomparable, l’un des plus beaux panoramas que j’aie eu jusqu’à présent. Et contrairement au Kala Patthar, le ciel est bleu et dégagé. J’ai une vue magnifique sur les chaînes de montagnes aux alentours J’aperçois même l’Everest d’ici. Après avoir profité de ce paysage et de ce calme, car je suis seul ici, il se fait tard pour faire un sommet. Je reprends le chemin de la descente… En bas, je regarde ma montre et je me rends compte qu’il m’a fallu deux heures vingt pour monter et quarante cinq minutes pour descendre, alors que mon guide indiquait cinq heures aller/retour !

Ce soir, nous ne sommes que trois dans le lodge… Ralf qui est arrivé beaucoup plus tard et ne sachant pas où nous étions, se retrouve dans une autre. Du coup, à être peu nombreux dans un grand lodge, il fait froid dans la pièce principale, je m’enveloppe dans mon sac de couchage…

Simon Dubuis
A propos de l'auteur

Voici quelques années, je me suis échappé d'une vie qu'il faut souvent suivre au pas... Aujourd'hui je déborde d'énergie que je dépense dans la marche afin de parcourir des milliers de kilomètres pour découvrir les merveilles de la nature. Mes terrains de jeux préférés étant les montagnes et les zones désertiques, là où poussent le...



http://www.dubuis.net

onze − 7 =