Du refuge du Châtelleret à la Grave par la brèche de la Meije et le refuge de l’Aigle

Destination : Provence Alpes Côte d'Azur » France » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Alpes ; Ecrins | Activité : Alpinisme Ski de Randonnée  | 
Nombre de jours : 4 jours | Difficulté : 4 | Dénivelé : +4340/-4890 | Type d'itinéraire : Boucle | 
Ecosystème : Montagne | Hébergement : Refuge
Meilleures Périodes : Mars et Avril
3ème jour de notre raid à ski dans les Ecrins du refuge du Châtelleret à la Grave par la brèche de la Meije et le refuge de l'Aigle.
Posté le :


Les pages du carnet :
5
(1)

Itinéraire

  • Départ du refuge du Châtelleret (2232m)
  • Montée à la Brèche de la Meije (3357m)
  • Descente de la Brèche de la Meije (rappel nécessaire suivant enneigement)
  • Montée au refuge de l’Aigle (3450m) par le passage du Serret du Savon (couloir à remonter en crampons/piolet, des marches sont généralement tracées et aident à la progression)
  • Descente sur la Grave (1481m) par le glacier du Tabuchet (descente également possible par le glacier de l’Homme pour rejoindre Villar d’Arène)

Il est possible de s’arrêter au refuge du Promontoire et au refuge de l’Aigle si l’on souhaite faire des étapes plus courtes ou en profiter pour gravir des sommets.

Montée à la Brèche de la Meije

Départ au petit matin mais sans se presser. Nous rejoignons d’abord le refuge du Promontoire, un singulier refuge perché à 3000m dans la face sud de la Meije. C’est la première fois que je découvre la Meije, ce sommet imposant de près de 4000m, barrière semblant infranchissable. Pour la saison, le rocher est d’ailleurs bien sec et il ne serait pas surprenant de vouloir le grimper, mais ce n’est pas dans nos ambitions !

Le refuge du Promontoire

Un documentaire récent vous fait découvrir un peu plus le refuge du Promontoire et le refuge de l’Aigle :

La vue depuis la terrasse, ils ont de la chance les gardiens !

Pour passer, il nous faut donc feinter par la brèche de la Meije. Montée facile en crampons, descente en rappel.

La descente se poursuit à ski face aux contreforts de la vallée de la Romanche en contrebas qui verdit elle aussi.

ACCUEIL COVID-19 DANS LES REFUGES

En raison de la crise du Covid-19, des mesures sanitaires spécifiques ont été mises en place pour accueillir les randonneurs dans les refuges.

La première mesure est la distanciation sociale. Des randonneurs de groupe différents ne dormiront pas côte à côte, idem pour dîner. Couvertures et couettes ne sont plus mises à la disposition des randonneurs. Il faudra donc venir avec son sac de couchage. Du gel hydroalcoolique est mis à la disposition des randonneurs dans les refuges. Le port du masque est aussi demandé. Dans les faits, je n’ai vu aucun randonneur le portait, y compris en refuge. Il est aussi conseillé de transporter vos crocs. Certains refuges en mettent à disposition en les désinfectant mais c’est loin d’être le cas partout.

Vous devrait aussi signer la charte d’engagement individuelle et la montrer lorsqu’on vous la demande.

Montée au refuge de l’Aigle par le Serret du Savon

Mais l’aventure n’est pas finie car vient maintenant la dernière difficulté de la journée, le passage du Serret du Savon : un joli couloir à remonter, aidé par de bonnes marches tracées dans la neige. On ne sait pas trop s’il vaut mieux regarder en bas le dénivelé parcouru ou bien en haut vers ce qu’il reste encore à gravir dans le couloir…

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comme l’ensemble du secteur du tourisme, I-Trekkings subit de plein fouet la crise économique qui fait suite à la covid-19. Un petit coup de pouce de votre part serait apprécié. Comment ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (c’est aussi une façon de les soutenir. Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top 10 de nos partenaires par ordre alphabétique :

  • Allibert Trekking (randos & treks à travers le monde)
  • Alpinstore (boutique outdoor – Déstockage en cours. Jusquà -70% sur plus de 4300 produits)
  • Amazon (librairie et bazar)
  • Chamina Voyages (randonnées en France et en Europe)
  • Décathlon (boutique outdoor)
  • Ekosport (boutique outdoor – opération déstockage : jusqu’à -80% jusqu’au 27 septembre)
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Randonades (randonnées dans les Pyrénées)
  • Snowleader (boutique outdoor – Déstockage d’été. Jusqu’à -70% sur plus de 10 000 produits)
  • Trekkinn (boutique outdoor – Jusqu’à -50% en ce moment)

L’heure est au pique-nique bien mérité en compagnie des chocards.
Derniers efforts pour rejoindre le refuge de l’Aigle, refuge récemment reconstruit avec une architecture gardant l’âme de la cabane d’autrefois.

Descente sur la Grave

Après renseignements pris auprès du gardien, la descente sur la Grave par le Glacier du Tabuchet sera plus tranquille que par le Glacier de l’Homme dont la surface a bien regelée.

En effet, bonne poudre sur le haut et moquette pour terminer au plus bas des éboulis au milieu des mélèzes : il s’agit d’être rusé pour profiter des derniers mètres de neige ! Gare tout de même aux pierres qui commencent à descendre sous l’effet de la fonte des pentes de neige…

Ne reste plus qu’à rejoindre la Grave par le GR.

Pour prolonger ce raid, rien de tel que de partager un verre en terrasse et une petite glace artisanale en profitant une dernière fois de la vue sur les glaciers qui paraissent maintenant si haut.

Pour le retour à la maison, ça tombe bien car nos voisins de bistrot redescendent sur Lyon (on inaugure le stop bistrot !)

Fin d’une belle aventure au pays de la Meije. On reviendra encore.

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article

Vinc 1
A propos de l'auteur

Amateur de montagne depuis longtemps, c'est d'abord les Alpes du Sud et la vallée de l'Ubaye qui m'ont émerveillé durant mon enfance. Désormais accompagnateur en montagne et fréquentant principalement les massifs alpins, je ne rate pas une occasion de découvrir ou faire découvrir les montagnes sauvages hors des sentiers battus, en posant par...



http://www.alpes-ecotourisme.eu

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Timelapse du Moment : Le Wilder Kaiser, Tyrol, Autriche
Share via
Copy link