E Case – Cargèse

Destination : France » Corse | Activité : Randonnée  | 


10 ème étape du Mare e Monti en Corse entre E Case et Cargèse
Posté le :


Carnet : Randonnée sur le Mare e Monti

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

GPX SANS NOM   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Télécharger la "" (Téléchargement :14 fois)
  •  D+ 255, D-765, 12,9 kms, 3h45

C’est le dernier jour, l’étape n’est pas très longue et, l’esprit un peu vagabond au départ du refuge, nous manquons de vigilance et nous trompons de sentier. Heureusement, très rapidement, nous sommes surpris par la direction prise: nous vérifions sur le GPS et regagnons rapidement le bon itinéraire qui, après un court passage de niveau suivi d’une brève descente vers le minuscule ruisseau de Mastica, remonte vers le plateau de Petracqua. Le chemin s’engage ensuite sur une vaste crête descendante parsemée de blocs rocheux et offrant une vue très dégagée sur la mer qui prend des couleurs pastel en ce début de journée où les nuages tamisent le soleil.

À l’extrémité de cette crête le chemin plonge dans le maquis par une pente très raide sur laquelle les cailloux roulent volontiers. À l’approche des bergeries de Santa Lucia nous manquons à nouveau une bifurcation et, entraînés par la pente, poursuivons droit dans celle-ci. Mais le chemin semble se perdre dans l’herbe et, par précaution nous remontons sur quelques mètres pour retrouver le bon cheminement. Après les bergeries une longue piste facile serpente au creux du vallon jusqu’à Lozzi. Pour gagner du temps, car nous devons arriver à l’heure pour attraper le bus, nous décidons d’éviter la dernière grimpette du parcours en rejoignant directement la route goudronnée. Le ciel est devenu plombé et en suivant le bord de mer la couleur de l’eau et des rochers ne sont pas sans rappeler certaines ambiances bretonnes.

En louvoyant ensuite entre les lotissements nous évitons de marcher le long de la grande route et atteignons Cargese au prix d’une dernière courte remontée vers 12h30.

Nous avons donc le temps de nous restaurer, de savourer le plaisir d’être arrivés et de patienter tranquillement en attendant le bus qui doit nous conduire à Ajaccio dans l’après midi.

jpg
A propos de l'auteur

La randonnée est pour moi une source de découverte inépuisable. Amoureux de la montagne depuis de nombreuses années j'ai toujours autant de bonheur à parcourir les sentiers et à partir marcher aussi bien pour une journée que pour de longues itinérances. Mon départ à la retraite m'a offert le loisir de traverser les Pyrénées par la HRP...



http://mjpgouret.free.fr