Entrée dans le parc national du Triglav

Destination : Slovénie » Europe | Montagne : Alpes | Activité : Randonnée  | 


Première journée de randonnée sur l’Alpe Adria Trail slovène de Kranjska Gora à Trenta où l’on trouve le centre d’informations du parc national du Triglav. Une bien belle entrée en matière !
Posté le :


Carnet : Sur l'Alpe Adria Trail

Kranjska Gora – Trenta

  • D+ : 1040 m
  • D- : 1225 m
  • Distance : 19 km
  • Temps de marche : 6h30

Lac de Jasna - Kranjska Gora

J’aurais normalement dû démarrer ma randonnée hier du col de Jepca qui sert de frontière entre l’Autriche et la Slovénie mais l’orage a chamboulé mes plans. C’est depuis la station de Kranjska Gora (810 m) que je me lance finalement sur la partie slovène de l’Alpe Adria Trail, tout du moins jusqu’à Tolmin.

Kranjska Gora est un charmant village de montagne et la plus importante station de ski de Slovénie. Été comme hiver, le village est tourné vers les activités outdoors : ski, cascade de glace pour l’hiver, escalade, VTT et randonnée pour l’été. Un merveilleux camp de base pour explorer le parc national du Triglav dans les Alpes juliennes et la chaîne des Karavanke.

Balisage de l'Alpe Adria Trail

Aujourd’hui, C’est Iztok Butinar, guide pour le parc national, qui m’acompagne pour cette première étape entre Kranjska Gora et Trenta. Le sentier remonte la vallée de Pisnica par un large chemin. La montagne de Prisank (2547 m) nous fait face tout le début de la matinée.

Chapelle russe sur le chemin en hommageaux soldats russes morts sur le front de Soça

On traverse la rivière, croisons une chapelle russe puis la maison d’Heidi qui servit au film. « Tout est fake » me dit Iztok. Et c’est vrai qu’en s’approchant de la bâtisse, elle ressemble plus à un décor en bois mâché qu’à une vraie ferme de montagne!

Le sentier se met à grimper plus sérieusement jusqu’au col de Vrsič (1688 m). Beaucoup de voitures et de motos sont au col. Bruits et pots d’échappement nous invitent à descendre rapidement, d’abord par la route puis nous récupérons le chemin qui s’enfonce dans la forêt. Nous venons de basculer sur le versant sud. La forêt prend de nouvelles allures, les essences changent, les fleurs sont moins présentes.

Massif du Triglav

En cours de route, arrêt à Koča Pri Izviru Soče pour y casser la croûte avant de rejoindre la source de la rivière Soča par un sentier escarpé mais câblé. Cela n’empêche pas les touristes lambdas de s’y rendre en tongue avec des enfants en bas âges. J’ai parfois du mal à comprendre les parents. Si eux-mêmes étaient déjà un peu adulte… C’est aussi à ce même endroit que nous faisons la connaissance de Cosima, une allemande expatriée à Amsterdam. Elle est ici pour ses vacances. A trois, nous descendons le début du Soča Trail jusqu’à Trenta, petit hameau qui héberge la maison du parc national du Triglav, laquelle comprend un musée, une exposition, une petite boutique, quelques chambres et appartements à louer. Camping, fermes, restaurant et petit supermarché complètent les accommodations.

Centre d'informations du parc national du Triglav à Trenta

Je m’installe dans l’un des appartements du Trenta Lodge géré par le parc national et pars dîner chez Marko Pretner qui tient avec sa femme une ferme écotouriste. Ils y accueillent des vacanciers et réalisent sur commande des repas organiques. Tout ici est frais et respire le produit naturel.

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com

18 + 4 =