Erg Titersine

Destination : Libye » Afrique | Montagne : Sahara | Activité : Randonnée  | Agence : Allibert Trekking 


Erg Titersine - Tassili de Maghidet : randonnée chamelière dans le Fezzan
Posté le :


Carnet : Tassili de Maghidet et erg Titersine

Au moment du départ, nous croisons un groupe d’enfants touarègues qui ont passé la nuit dans les huttes proches de notre campement. Ils viennent de gravir la dune et accourent à notre rencontre. Ils sont intrigués et s’amusent derrière l’appareil photo. L’un d’eux semblent vraiment intriguer par l’objet. A sa bouille, il semble vouloir dire : "Mais comment il nous met dans la boite ?"

Nous contournons l’erg Titersine par le sud / sud-ouest en effectuant quelques incursions au coeur des hautes dunes qui bordent les oueds qui entourent le massif. Les tons vont du jaune au rose avec des contrastes saisissants au lever et coucher de soleil.

Dans les dépressions, nous trouvons des vestiges du passé : poteries, meules, outils en silex, pointe de flèches. Cette industrie lithique1 remonterait jusqu’à 30 000 ans, période où le Sahara était couvert d’une savane herbeuse. Les premières traces de la présence humaine dans l’actuel Libye ont toutefois été relevées dans le hamada Al-Hamra et dans le wadi Al-Hayah. Elles remontent a environ 500 000 ans. Mais selon Pierre Rognon, docteur ès science et auteur du livre Biographie d’un désert : le Sahara, il est vraisemblable que les premiers habitants datent d’un ou deux millions d’années. Mais point de preuve de cette période…

Les coloquintes sont de merveilleuses occasions de jouer au football. Les graines ainsi éparpillées seront mangés par les oiseaux ou les chèvres.

Une haute dune nous fait face. Nous en prenons la crête et en faisons l’ascension. 30 minutes plus tard, nous sommes au sommet et admirons la vue à 360 °. Dans le creux en contrebas, la caravane installe le campement ; les chameliers déchargent les chameaux et Ghali fait chauffer l’eau pour le thé. Lentement, nous les rejoignons avant de s’élancer à nouveau sur les dunes pour admirer le coucher de soleil.

Cette nuit, il a gelé. Des glaçons se sont formés dans les pipettes des poche à eau et le ripstop des sac de couchage est givré à hauteur de la respiration. Le soleil patiente longtemps derrière la haute dune qui surplombe le bivouac jusqu’à nous éclater à la figure.  En peu de temps, sa chaleur inonde les corps. Nous enlevons les couches de vêtement et nous éloignons peu à peu du feu autour duquel nous nous étions agglutinés quelques minutes plutôt.

Ali montre de son bâton la dune que nous allons gravir ce matin. Elle paraît si proche. Il nous faudra près de 2h00 pour en rejoindre son pied et 30 minutes pour rejoindre le sommet par les crêtes. Ici, les repères sont quasi-nulles. Rien à voir avec la montagne.

A la sortie des dunes, nous retrouvons la caravane pour la pause déjeuner. L’après-midi, nous poursuivons notre route (mais savons nous réellement où nous allons ?) vers le nord à travers des cordons de dunelettes séparés par des dépressions à la terre craquelée par la sécheresse. Ici et là, sur ces terres arides, on trouve des tamaris morts qui donnent un air inquiétant au lieu. On se croirait dans le Dead Vlei dans le désert du Namib.

Le paysage change imperceptiblement : la pierre vient remplacer peu à peu les plantes et les fleurs.

Installation du bivouac à Isekhan in Boulerah (tombeau de Boulerah) à l’extrémité nord de l’erg Titersine. Ce soir, la lune (Telit en touareg) entame un nouveau cycle. Pour la première fois du voyage, elle nous apparaît. A cet instant, Bissa prépare la Taguella, le plat traditionnel des touaregs à base d’une galette de semoule de blé dur cuite à même le sable dans les braises, agrémentés de légumes et de viande de mouton quand il y en a.

1 En archéologie et en particulier en archéologie préhistorique, l’expression industrie lithique désigne l’ensemble des objets en pierre transformés intentionnellement par les humains. Dans la pratique, cette expression désigne les outils finis, les armes mais aussi l’ensemble des sous-produits liés à leur fabrication (nucléus, ébauches, certains éclats, etc.). En revanche, elle exclut généralement les productions purement artistiques


Randonnée organisée par Allibert Trekking, spécialiste du trekking et des voyages d’aventure dans le monde

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com