Espagne : Grenade et les Alpujarras

Destination : Europe » Espagne | Montagne : Sierra Nevada | Activité : Randonnée  | Agence : Allibert Trekking 
Nombre de jours : 5 jours | Dificulté : 2 | Type d'itinéraire : Etoile | 
Ecosystème : Campagne et Montagne | Hébergement : Hôtel
Meilleures Périodes : Mars, Avril, Mai, Septembre, Octobre, et Novembre
Au sud de l'ancienne cité Nazari de Grenade, l'horizon est dominé par la Sierra Nevada. Au pied des sommets enneigés s'étendent langoureusement les villages d'architecture berbère des Alpujarras. Une randonnée automnale à travers les vallées et villages traditionnels. Bienvenue en Andalousie...
Posté le :


Cap en Andalousie dans le sud de l’Espagne avec l’agence Allibert Trekking : découverte pédestre de Grenade avant d’explorer à pied les villages et vallées berbères des Alpujarras.

Grenade : de l’Alhambra au flamenco, il n’y a qu’un pas

Située en plein coeur de l’Andalousie, Grenade a été le dernier bastion musulman de la péninsule avant que Boabdil ne passe la main en 1492 à Ferdinand II d’Aragon et Isabelle Ier de Castille, les Rois catholiques. La mère de Boabdil déclara alors à son fils : « Pleure comme une femme ce que tu n’as su protéger comme un homme.”
L’Alhambra et le Generalife sont les plus beaux héritages de ce royaume Nazari. Comment ne pas succomber à la richesse de l’art musulman lorsque l’on déambule dans les palais arabes de l’Alhambra. Les origines de la cité remonte au Ixe siècle alors que l’Alcabaza commençait à être utilisée comme refuge. C’est au XIIIe siècle que Mohamed I, monarque Nasride, y établit sa résidence royale.
Une belle immersion dans les origines musulmanes de l’Andalousie.

Alhambra et Sierra Nevada

Changement d’ambiance dans le quartier gitan de Sacromonte. Nous nous baladons à pied dans les ruelles aux maisons et cavernes blanchies à la chaux. Le temps de boire un verre et de manger un plat typiquement andalou à base de fèves et de jambon, direction la cave de Maria la Canastera où tous les soirs se perpétue la tradition de la zambra. Un spectacle dans une petite caverne aux murs blancs décorés de photos d’anciens spectacles et de plats en cuivre. Au rythme des castagnettes, des mains qui claquent et des accords de guitare, la chaleur monte et les corps s’enflamment. Olé !

Alpujarras - village de Portugos

Exploration automnale dans les Alpujarras

Terre d’accueil pour les musulmans déchus de Grenade, les Alpujarras sont une succession de vallées verdoyantes, de villages à l’architecture typiquement berbère et d’anciennes cultures en terrasses alimentées en eau tout au long de l’année par les neiges des sommets de la Sierra Nevada. Un paysage romanesque magnifié par les couleurs chatoyantes de l’automne.

Vallée de Poqueira

Depuis Capileira, nous descendons la fertile vallée du Poqueira, l’une des plus belles des Alpujarras. Ici même comme dans le reste de la région, les Maures, supposés convertis au christianisme, continuaient à pratiquer leur religion d’origine. Mais suite à la révolte des Maures des alpujarras de 1568, les musulmans furent expulser sur ordre de la Couronne d’Espagne qui ordonna également que deux familles maurisques par village restent pour aider les nouveaux arrivants espagnols à cultiver la terre. Un comble quand même !

Les Alpujarras constituent un jolie terrain de randonnée entre villages à l'architecture berbère, Sierra Nevada et culture andalouse.

Capileira mais aussi Pampaneira et Bubión ont conservé les traces de ce passé grâce à une architecture inchangée depuis plus de cinq siècles. De partout, on peut observer l’habitat typique des tribus berbères de l’Atlas marocain faites de maisons carrées regroupées en terrasses aux toits plats.

A Bubión, la Casa de Alpujarrena est un petit musée ethnographique privé qui donne un bon aperçu de la vie d’autrefois dans les Alpujarras.

Alpujarreno

Barrico de Trevélez

Deux jours se sont écoulés. Aux randonnées bucoliques succèdent des repas gargantuesques à base de produits de la terre. Manger dans les Alpujarras est un plaisir si tant soit peu on apprécie la cuisine traditionnelle. Truites au jambon, pot-au-feu au fenouil, bouillie de lapin à l’étuvée. Jamais très loin de la table, le jambon de Trevélez, d’appellation d’origine controlée, se marie parfaitement à un bon verre de vin rouge espagnol. Ici, randonnée se conjugue surtout avec gastronomie.

Jambon de Trevélez

Peupliers, chênes, châtaigner, cultures en terrasses, pâturages d’alpage se succèdent jusqu’à Trevélez, le village le plus haut des Alpujarras (1476 m) sous le versant sud du Mulhacen. Le village se divise en réalité en trois quartiers assez distincts : la ville haute, le quartier central et la ville basse sur le bord de la rivière Trevélez où abondent les truites.

Pour la dernière journée de randonnée, direction le Peňabon (2002 m). Cette montagne, proche de Trevélez, constitue un bon spot d’observations pour les bouquetins. C’est un peu l’emblème du parc national de la sierra Nevada avec une population estimée à 15 000 individus. Côté flore, la région n’est pas en reste puisque 60 espèces sont endémiques au secteur grâce à l’altitude élevée de la chaîne de montagne et à sa basse latitude.

Il est temps de redescendre sur Grenade et de s’engouffrer (déjà) dans un avion pour la France.

Alpujarras - Bouquetin

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

Le plus pratique pour rejoindre Grenade est l’avion. Depuis Paris, Ibéria est la compagnie qui propose le plus de vols vers Grenade. Pour trouver votre billet d’avion au meilleur prix, utilisez notre comparateur de vols.

Avec qui partir ?

Allibert Trekking organise près de 50 voyages en Espagne en groupe ou en liberté dont quatre en Andalousie : des montagnes andalouses a la mer, les 3000 d’Andalousie, villages et patrimoine d’Andalousie et sierra d’Andalousie.

Quand partir ?

Le printemps et l’automne sont les deux meilleures périodes pour découvrir les Alpujarras.

Que rapporter des Alpujarras ?

Du jambon de Trevélez bien sûr. Certes ça prend un peu de place dans l’avion mais quel délice !

En savoir plus

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com