Estany de Pradella – Camping de Matemale

Destination : Occitanie » France | Montagne : Pyrénées | Activité : Randonnée  | 


Estany de Pradella – Camping de Matemale - Tour du Carlit
Posté le :


Carnet : Tour du Carlit
  • D+ : 535 m
  • D- : 925 m
  • Temps de marche : 6h30
  • Trace GPS

Au réveil, il fait tout juste 0°C dans la tente, ce qui explique pourquoi, nous avons ressenti une légère pointe de froid dans nos sacs au petit matin. Autant dire qu’on n’a pas forcément envie de mettre la tête hors du sac de couchage. On attend donc que le soleil vienne déposer ses rayons sur la toile de tente.

Après avoir testé de nouveaux plats lyophilisés, on reprend notre petit bonhomme de chemin. Plutôt que de retourner sur la D60 par le sentier de la veille, on préfère emprunter un autre itinéraire par l’estany negre, l’estany llarg et l’estany del Reco. Le sentier en sous-bois est magnifique ; les lacs se dévoilent un à un au gré des arbres feuillus. Les lacs débordent parfois de leur lit au delà du chemin et il faut se frayer un passage à travers bois. Bonne petite montée après l’estany llarg.

Vient ensuite la portion de route pour quelques lacets. On oublie vite ce passage sans intérêt et on grimpe par un sentier raide vers l’estany Auda en suivant les traces du GRP du tour du Capcir. Situé au pied du roc d’Auda, il donne naissance au fleuve Aude qui part se jeter quelques 200 kilomètres plus loin dans la Méditerranée du côté de Narbonne. Au lac, nous nous posons sur le bord de la rive ouest pour manger nos plats lyophilisés. Taboulé bio et dal bhat au menu. Deux belles surprises.

Une fois rassasié, on continue à descendre en douceur par les landes d’altitude puis on s’enfonce dans la forêt. Après l’abri de la Jaça de Bernardi, nous prenons une piste forestière qui rejoint l’espace nordique du Capcir. C’est à partir d’ici que la journée devient quelque peu rasante et interminable. A VTT, ça aurait été nettement mieux ! Plus bas, le sentier passe par les Angles. Nous décidons de shunter la station pour rejoindre directement le lac de Matemale en coupant à travers champ.

Les pieds ont souffert aujourd’hui avec cette piste sans fin. Nous sommes sur le haut plateau du Capcir, situé entre les massifs du Carlit et du Madrès, à environ 1500 mètres d’altitude. On se croirait presque dans une large vallée du Massif Central. Si les lacs du Capcir sont appréciés des pêcheurs et des randonneurs, le lac de Matemale est une base nautique l’été et un site de plongée sous glace l’hiver. Construit en 1959, le barrage permet la production d’électricité par la centrale hydraulique de Matemale et sert à réguler le cours de l’Aude pour l’irrigation et maintenir la salubrité des eaux.

Au camping du lac de Matemale, l’accueil de Bernard, le gérant, est très chaleureux. On discute un moment ensemble et c’est sur ses conseils que nous allons manger à l’auberge la Belle Aude. Mais avant, petit ravitaillement à l’épicerie du village pour agrémenter notre petit-déjeuner du lendemain et achat de l’Equipe pour en savoir un peu plus sur la déroute des bleus lors de la coupe du monde de football. Nous y apprenons que l’équipe de France a perdu ses trois matchs de poule et que les joueurs ont fait grève. Une histoire digne des plus grands burlesques !

A table, ce fut un vrai régal de spécialités régionales. Une entrée, deux plats, un dessert arrosé d’une bouteille de vin rouge. Nous repartons au camping le ventre ballonné et repu comme jamais !

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com