Eypiol et la bergerie des Pierres Ecrites

Destination : Provence Alpes Côte d'Azur » France | Montagne : Alpes ; Queyras | Activité : Ski de Randonnée  | Agence : UCPA 


Dernière journée de ski de randonnée. Que la semaine a passé vite ! Pour finir, direction l’Eypiol près de Valpéveyre. Et on remettra le couvert pour rejoindre la bergerie des pierres écrites.
Posté le :


Carnet : Ski de randonnée dans le Queyras
  • D+ : 1115 m
  • D- : 1115 m
  • Temps : 5h00

Valpéveyre

Pour la dernière journée, la météo ne nous a pas gâté. Il neige de gros flocons lorsque nous partons sous le village de Roux près de la chapelle Saint-Barthélémy. Nous remontons le GR58 qui sert de piste de liaison pour le ski alpin l’hiver jusqu’au hameau de Valpéveyre abandonné aux éléments naturels l’hiver. Le vent est glacial sur le village. On boit rapidement du thé chaud ou du café et on part s’engouffrer dans les pentes du bois de l’Issartin. Jean-Philippe fait la trace et nous impose volontairement comme la veille quelques conversions à faire. Certains semblent avoir avalé des produits dopants. « Et les gars, pensez à vos camarades qui sont derrière » !

Le crêtes de l’Epiol sont en vue à travers une épaisse brume cotonneuse. Pour des raisons de sécurité, Jean-Philippe nous fait progresser à une distance de 30 mètres entre chaque skieur. En cas d’avalanche, ça évite que tout le groupe parte avec la masse de neige. Nous atteignons la crête de l’Eypiol (2484 m) mais n’irons pas jusqu’au point le plus haut (2550 m). Il n’y a rien à voir.

Nous commençons à prendre l’habitude : manger un morceau, boire une boisson chaude, retirer les peaux, régler les chaussures, mettre la Goretex, sortir le masque. Paré ? C’est parti pour la descente. La neige est plutôt lourde sur le haut mais se glisse bien. Plus bas, c’est une autre histoire, la neige est encore plus transformée qu’hier. Tout le monde descend avec les cuisses. Gare à ne pas se prendre un arbre !

A Valpéveyre, Jean-Philippe nous invite à en remettre une couche. J’avoue que l’idée de repartir n’était pas celle que j’avais en tête mais il a su me convaincre. On repart pour un peu plus de 200 m de dénivelé, direction la bergerie des Pierres Ecrites. Comme c’est la dernière ascension, certains mettent leur VO2max à contribution. On finit la semaine par la piste de ski alpin de Valpéveyre préférant éviter la neige mouillée en hors-piste.

Une belle semaine de ski de randonnée, à défaut d’avoir eu une météo ensoleillée. Un comble de malchance dans le Pays du soleil des Alpes du sud et du Queyras. Allez, je suis sûr que vous aurez plus de chance que nous de ce côté là.

Ps : Special thanks à Jean-Philippe Cherbonnier pour sa bonne humeur, son sens du partage et son professionnalisme. Merci également à Cathy et Benoît du gîte de l’Ancolie Bleue pour leur accueil et leur apéro quotidien offert !

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com