Fitz Roy

Destination : Amérique » Argentine | Montagne : Andes | Activité : Randonnée  | 

Carnet d'un trekking au Fitz Roy en Patagonie (Argentine) à la frontière chilienne. Le Cerro Fitz Roy (3405 m), également connu sous le nom de Cerro Chaltén est une montagne située dans le Parc national Los Glaciares dans la province de Santa Cruz en Patagonie, près du village d'El Chaltén.


Carnet : Fitz Roy

Nous arrivons au premier point de vue du sentier… et….

un hurlement : "Il" est là !

L’émotion est intense ! Nous n’osions espérer voir le Cerro Torre, que nous avions attendu en vain, pendant trois jours, en 1998.
Tomas, à l’auberge "Los Nires", nous avait bien dit, ce matin, qu’il avait fait très froid cette nuit, et que c’était bon signe…

Pour ce premier trek à partir de El Chalten, nous allons au Campamento Agostini (anciennement Camp Bridwell).

Bien protégé du vent, c’est le camp de base des alpinistes, qui y attendent pendant des semaines – parfois des mois ! – que le temps soit assez clément pour leur permettre de tenter l’ascension du Cerro Torre ou de l’un des sommets voisins.Pour s’abriter – et pour s’occuper – ils ont construit une "salle de réunion", qui sert également d’entrepos de matériel et de nourriture.

Après-midi et soirée merveilleuses… Il fait beau… Le Cerro Torre, l’une des montagnes les plus difficiles du monde, se dévoile complètement… A son côté, le Torre Egger, peut-être plus difficile encore, et l’Aguja Standhart.

En 1958, Walter Bonatti et Carlo Mauri font une première tentative. En 1959, Toni Egger et Cesare Maestri font l’ascension de la face Ouest, mais Egger se tue à la descente, et beaucoup mettent en doute le succés de Maestri. Celui-ci y retourne en 1970, avec un compresseur… mais il n’atteint pas le sommet, enrobé de glace instable. L’utilisation du compresseur donnera lieu à de nombreuses polémiques…

La première ascension certaine est celle de Casimiro Ferrari, en 1974. Celui-ci achètera plus tard une estancia à proximité, et il y a terminé sa vie, courant sans cesse la montagne, le plus souvent seul…

John Bragg, John Donini et Jay Wilson arrivent les premiers au sommet du Torre Egger, en Février 1976. En décembre 2003, John Donini grimpait encore dans le massif du Fitz-Roy…

Au-delà du Campamento Agostini (Le Père de Agostini a été l’un des premiers à visiter cette région, et à la photographier), on peut se rendre au Campamento Maestri, d’où on découvre le Glacier Torre et les sommets du Cordon Adela (dont la première ascension fut faite par Walter Bonatti et Carlo Mauri, en 1958).

Mais, pour aller sur le glacier Torre, il faut emprunter un pont de cordes : c’est la route pour approcher des montagnes, et c’est également un "mini-trekking" proposé par plusiers agences de El Chalten.

Le lendemain matin, le temps était clair, et le ciel dégagé à l’Ouest…

14 − 13 =