Forêts automnales

Destination : Provence Alpes Côte d'Azur » France | Montagne : Alpes | Activité : Randonnée  | 


Forêts automnales - Randonnée de la Roya à la Méditerranée
Posté le :


Carnet : Randonnée de la Roya à la Méditerranée

Col de Brouis – Sospel

  • D+ : 524 m
  • D- : 957 m
  • Temps de marche : 3h15

Très courte étape aujourd’hui avant de finir en beauté vers la Méditerranée.

Première vue sur la Méditerranée

Deux choix s’offrent à nous pour rejoindre Sospel : l’itinéraire classique par la vallée de la Basséra ou la variante par la Baisse de Levens. Comme souvent depuis le début de cette randonnée, nous optons pour la variante.

Nous partons donc pendant quelques mètres sur la D2204. Premier regard sur la Méditerranée. La mer calme et huileuse contraste avec le ciel chargé et tourmenté.

Nous passons devant une ancienne caserne dont le rez-de-chaussée a été transformé en chenil de fortune. Derrière les portes en taule, les bêtes aboient sans discontinuer à notre approche.

Nous franchissons le vallon de Brouis et entrons pour la première fois dans la zone périphérique du parc national du Mercantour. Un panneau nous indique la réglementation à respecter : pas de cueillette, pas d’armes, pas de déchets, pas de camping, bivouac autorisé de 19h à 9h à plus d’une heure de marche des limites du parc ou d’un accès routier, chien interdit… Lorsqu’un jeune berger nous saute dessus pour jouer. Nous aurons bien des difficultés à le faire décamper.

Par un sentier en forêt, nous atteignons la Baisse de Levens (1088 m). De l’autre côté du col, nous descendons plein sud sur un tapis de feuilles jaunes et rouges. Quel chemin apaisant !

Après avoir traversé un pont de rondins, nous quittons peu à peu la végétation alpine. Les chênes verts et blancs se font plus présents et la garrigue reprend ses droits. La Méditerranée se rapproche à grands pas.

En cueillant des fruits dans un arbre, je me tords la cheville gauche. Après m’être foulé l’autre cheville l’été dernier en Indonésie, la série noire continue. Nous repartons. Je clopine.

Sospel

A la Baisse de l’Agaisen (666 m), nous tirons tout droit pour raccourcir au maximum l’itinéraire et ne pas trop solliciter ma cheville. Sospel est rapidement en vue. Située dans une cuvette, la cité est divisée en deux par le torrent du Bévéra. Quelques belles façades colorées peintes en trompe l’œil se dressent sur la rive droite du cours d’eau.

Après avoir avalé un panini dans un café du centre du bourg, nous rejoignons la chambre d’hôtes de la chapelle Saint-Gervais située à l’embranchement de la route vers Breil sur Roya et d’Olivetta en Italie. Pascale nous accueille comme des amis. Cuisine à base de produits bios.

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com