Fort la Latte – Sable d’Or les Pins

Destination : France » Bretagne | Activité : Randonnée  | 


Randonnée sur la Côte d'Emeraude du Mont Saint Michel à Saint Brieuc - Fort la Latte - Sable d'Or les Pins
Posté le :


Carnet : Sentier des douaniers (GR 34 ®)

Fort la Latte – Sable d’Or les Pins

Localisation : Côte d’Emeraude
Date : 27 février 2005
Durée : 4h00
Difficulté
Dénivelé ou distance : 16 km
Intérêts
Accès : Depuis Dinan, prendre la D794 puis la D768
Cartographie : Carte Top 25 Saint Cas le Guildo – Cap Fréhel
Topo-Guide : Côte d’Emeraude – Les chemins du Mont Saint Michel -Mont Saint Michel à Saint Brieuc (GR 34)
Où manger/Où dormir : Fort la Latte : Ushuaïa hôtel (02 96 41 41 61) – Sable d’or les Pain : OT du pays de Fréhel

Au moment du départ, la lueur matinale éclaire le Fort la Latte d’un éclat soyeux et minimaliste. Jusqu’au Cap Fréhel, le sentier est d’un grand intérêt botanique. On y trouve d’abord un sol relativement riche où pousse fougères, ronces, aubépines et prunelliers, puis sur le grès du Cap Fréhel, le sol est recouvert d’une lande rase, de courts ajoncs et de bruyères.

Le Cap Fréhel accueille un magnifique phare construit de 1944 à 1950. Il mesure 33 mètres de hauteur. Son feu émis par une lampe halogène de 1000 W, brille de 2 éclats blancs toutes les 10 secondes. Il a une portée d’environ 53 kilomètres. Par temps très clair on aperçoit l’île de Bréhat, une partie du Cotentin et l’île Chausey.  A 400m du phare, une sirène émet par temps de brume un groupe de deux sons toutes les minutes.

Le Cap Fréhel et ses îlots forment 6 km de côtes escarpées occupées par sept cents à huit cents couples d’oiseaux nicheurs. Deux îlots à l’est du cap, abritent une colonie de guillemots et pingouins, des huîtriers pies, des cormorans huppés, des mouettes tridactyles, des goélands marins et des goélands bruns. A la belle saison on peut admirer également quelques couples de fous de Bassan. La Pointe du Jas, à l’ouest du cap, est habitée par une colonie de pétrels fulmars…

Nous nous attardons et observons plusieurs de ces espèces : guillemots de Troïl, huîtriers pies, cormorans huppés, mouettes tridactyles, goélands marins,  et goélands bruns.

Nous continuons à longer les falaises de grès du Cap Fréhel hautes de 70 mètres. Au port du sud-est, on retrouve une plage typique bretonne jusqu’à Sable d’Or les Pains.

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !



Partir en trekking - Bretagne

  • Les Abers465€
  • Belle-Ile-en-Mer en liberté470€
  • La côte de Granit Rose495€
  • Ile de Wight640€
  • Great Glen Way en 8 jours685€
  • Îles Anglo-Normandes : Jersey et Guernesey695€
  • De Saint-Malo au Mont-Saint-Michel795€
  • Belle-Ile-en-Mer800€
  • Les côtes du Goélo et Granit Rose830€
  • Grégory Rohart
    A propos de l'auteur

    Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



    https://www.gregoryrohart.com

    La vidéo du Moment : Tour du val d’Hérens