Géologie du Désert Blanc

Destination : Moyen-Orient » Egypte | Montagne : Sahara | Activité : Randonnée  | Agence : Allibert Trekking 


Situé entre les oasis de Bahariya et de Farafra, le Désert Blanc est un des endroits les plus singuliers du monde. Il est le fruit d'une longue histoire géologique.
Posté le :


Carnet : Désert Blanc

A la fin de l’ère secondaire (crétacé) il y a soixante sept millions d’année, une mer peu profonde recouvre l’épaisse couche de grès de Nubie de la région. Lors des trente millions d’années qui suivirent, trois cents mètres d’épaisseur de craie et de calcaire, plus massif, s’accumulèrent dans les fonds marins.

Il y a moins de trente millions d’années, l’englacement rapide de l’Atlantique provoqua l’abaissement général du niveau des océans. La mer qui recouvrait le désert blanc se retira.

Les sculptures étonnantes actuelles des roches du Désert Blanc sont le résultat de l’érosion. Trois facteurs prédominent :

  • L’eau,
  • Le vent,
  • La thermoclastie ( processus de désagrégation physique des roches résultant des écarts thermiques entre le jour et la nuit).

Extrêmement tendre et poreuse, la craie a été façonnée tout d’abord par l’eau lors des pluies diluviennes et des passages de la mer ; ensuite par les vents dominants (nord ouest) provenant de la Grande Mer de Sable, ce qui explique le dépôt sablonneux actuel et l’existence des yardangs. Enfin, les roches de craies feuilletées identiques aux falaises d’Etretat ont été sculptées par la  thermoclastie. On le constate par la lecture de ses strates correspondant chacune à un cycle pluie/réchauffement.

Aujourd’hui encore, on trouve sur les couches de calcaire des dépôts marins : mollusques, crustacés, poissons, algues, récifs coralliens… fossilisés. Au milieu du sable et des plaques de calcaire, des minéraux noirs aux formes les plus diverses (rondes, allongées, éponge, en étoile…) parsèment le sol. Ce sont des sulfures et des oxydes de fer qui se sont développés dans la boue crayeuse. On les appellent marcassite, pyrite et hématite. Les morceaux d’hématite contiennent une poudre autrefois utilisée comme pigment rouge. On peut observer également des morceaux de calcite ou encore de silex.

De par sa composition, le Désert Blanc est un espace naturel extrêmement fragile. Il est question de placer cette zone en parc national.

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com