Ghandruk – Pokhara

Destination : Népal » Asie | Montagne : Himalaya | Activité : Randonnée  | 


Ghandruk - Pokhara - Tour des Annapurnas
Posté le :


Ghandruk – Pokhara

Dès le réveil, tout le monde se précipite pour essayer d’apercevoir le Machhapuchare qui se dérobe à notre vue depuis plusieurs jours. Et pour une fois, nous pouvons le voir entre les nuages.
Nous commençons la descente sur le chemin en grande partie dallé. Les montagnes avoisinantes sont couvertes de culture en terrasse. La moisson du riz a commencé.
Lors d’une pause, Sébastien se porte au secours d’une népalaise, qui c’est coupé la veille. Il fait une magnifique poupée. Au fur et à mesure de la descente, les sommets se couvrent de nuages.
Une fois dans la vallée, le chemin s’élargit, il y a de plus en plus de monde, une sorte de retour à civilisation.

Au moment de la pause déjeuner à Birethanti, une averse éclate, nous repartons pour nos derniers kilomètre de marche avec Goretex ou cape de pluie.
A l’approche du terme de notre étape, nous croisons de plus en plus de randonneurs tout propres qui se lancent à l’assaut des chemins népalais.
L’arrivée sur le « terminal » de bus est décevante car nous traversons un immense « centre commercial », les maisons ne sont que des boutiques. Dernière petite montée pour rejoindre notre bus. Nous passons devant Anna et sa famille qui attendent le bus pour Pokhara depuis près de deux heures.

Nous embarquons pour 1h30 et 40Km de route à travers les montagnes.

Déjà nous avons la nostalgie des montagnes où seuls les cloches des ânes retentissaient en lieu et place des klaxons. Cela fait 15 jours que nous n’avions pas vu de véhicule motorisé en dehors d’un tracteur le premier jour, et de deux motos et un avion à Jomsom.
Arrivée sans encombre à Pokhara, seul un porteur est malade. Adieu et dernier remerciement aux porteurs.

Je pars faire mes derniers achats, le marché pour les touristes offre une panoplie d’articles à prix imbattable. Il est même possible de faire personnaliser un T-shirt qui sera brodé sous nos yeux dans les boutiques sur de vieille machine à coudre.
La vue sur les sommets reste bouchée par les nuages, il reste une dernière tentative demain matin, sinon il faudra acheter la carte postale.

Dîner dans un des nombreux restaurants proches de l’hôtel, les assistants nous accompagnent pour boire un coup. Joker est passé chez le coiffeur, il a rasé la moustache. Anup est lui aussi passé chez le coiffeur. Un adieu aux assistants. Plus le temps avance, plus cela sent la fin du voyage.
Après le repas, un petit groupe part en direction du marché pour effectuer les derniers achats et pour déguster un jus de fruits ou un milk-shake, excellent.

19 + 5 =