Girolata – Curzu

Destination : France » Corse | Activité : Randonnée  | 


5 ème étape du Mare e Monti en Corse entre Girolata et Curzu
Posté le :


Carnet : Randonnée sur le Mare e Monti

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

GPX SANS NOM   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Télécharger la "" (Téléchargement :34 fois)
  • D+ 855m, D-615m, 11,1 kms, 5h

Au lever du jour, le soleil fait resplendir les roches flamboyantes de la presqu’île de la Scandola. Merveilleux spectacle du bleu azur d’une mer d’huile et des teintes écarlates de la terre.

Nous empruntons la variante par le sentier des douaniers qui offre en permanence des points de vue spectaculaires sur Girolata avec les presqu’îles de Scandola et de Senino en arrière-plan. Les arrêts « photo » sont nombreux tellement le paysage est fascinant: un condensé des merveilles que la Corse sait dévoiler aux randonneurs.

Au bout du sentier, la plage de Tuara est un véritable petit coin de paradis avec ses eaux limpides mais nous ne cédons pas à la tentation d’une halte car la remontée s’annonce sans nul doute rude sous le soleil généreux. Le chemin remonte en pente douce jusqu’à la Bocca a Cruce, où se succèdent zones ombragées et ensoleillées. Peu avant le col, la fontaine Spana coule encore avec un débit faible mais suffisant pour s’offrir un agréable rafraichissement. Au col, nous saluons Patrick qui nous accompagne depuis Calenzana et qui attend ici le bus qui doit l’emmener vers Calvi. Le sentier s’élance ensuite en pleine pente sur la crête qui rejoint le Capu di Linu. Le soleil est ardent, la pente régulière et raide et nous prenons notre cadence soutenue pour franchir les 400 mètres de dénivellation qui nous attendent.

Le paysage est majestueux: d’un côté le golfe de Girolata, de l’autre celui de Porto bordé par les calanques et le Capu Rosso ourlé de brumes. Derrière nous le Monte Senino dresse ses parois abruptes. La crête se rétrécit et, par une étroite arête rocheuse, nous atteignons le pied du Capu di Curzu. De là, le chemin s’engage dans une pente raide qu’il dévale par de nombreux passages rocheux jusqu’au sommet du village de Curzu. Il ne reste plus qu’à traverser celui-ci par de petites ruelles et des escaliers pour rejoindre le gîte situé au bord de la route principale.

jpg
A propos de l'auteur

La randonnée est pour moi une source de découverte inépuisable. Amoureux de la montagne depuis de nombreuses années j'ai toujours autant de bonheur à parcourir les sentiers et à partir marcher aussi bien pour une journée que pour de longues itinérances. Mon départ à la retraite m'a offert le loisir de traverser les Pyrénées par la HRP...



http://mjpgouret.free.fr