Gîte d’étape la Dalue – La Pesse

Destination : France » Bourgogne-Franche-Comté | Montagne : Jura | Activité : Raquettes à neige  | 


Gîte d’étape la Dalue – La Pesse - La traversée des Hautes-Combes du Jura en raquettes
Posté le :


Carnet : La traversée des Hautes-Combes du Jura en raquettes
  • D+ : 348 m
  • D- : 404 m
  • Km : 8,6 km
  • Temps de marche : 3h40

Raquette sur la GTJ

Ce matin pour cette dernière journée de raquettes, Claire et Ginette de la GTJ m’accompagnent. Elles ont choisi la bonne journée puisque clairement, la visibilité est bien meilleure et le temps revient au beau. Ce qui fera dire à Claire que je suis venu avec le mauvais temps et que je vais repartir avec.

Nous quittons le gîte d’étape de la Dalue et empruntons le sentier des trois gîtes que j’aurais pu utiliser hier soir pour arriver plus vite à l’hébergement. Un peu après les ruines de la Daudine, nous prenons plein sud pour laisser le sentier des 3 gîtes partir sur l’auberge de la Guienette.

Doline

Nous perdons un peu le balisage en suivant une trace et la reprenons rapidement grâce au GPS. Ce matin, il a gelé pour la première fois depuis mon arrivée dans le Jura et la neige est légèrement croutée sur le dessus.

Nous passons à proximité de trous identiques à l’impact d’un obus. Il s’agit en réalité de dolines, forme d’érosion assez spectaculaire de la roche calcaire qui constitue le massif du Jura. Par le passage répété de l’eau de pluie, le sol s’est effondré. D’ailleurs, les pluies des derniers jours ont strié le manteau neigeux de jolies veines semblables à la paume de la main.

Grande Traversée du Jura à raquette

En continuant plus au sud, le Crêt au Merle (1448 m) se laisse observer et même pour la première fois, la haute chaîne du Jura. Chose inespérée depuis quelques jours, un beau ciel bleu nous surplombe lorsque nous arrivons sur A Malatrait où une jolie bâtisse typiquement jurassienne surplombe les pistes de ski de fond.

Un peu plus au sud au gîte d’étape du Berbois, nous obliquons vers le nord ouest. Des tentes tipis et une yourte sont sous la neige. Il nous faut presser le pas pour ne pas que je rate mon car. Appareils photos et caméra restent dans leur sac.

GTJ à raquette

A 13h25, j’embarque dans le taxi qui me dépose en moins de 15 minutes à la gare de Saint-Claude. J’ai bien cru revivre le remake de la scène de Taxi. Je m’engouffre dans le car rempli de haut le coeur, puis dans le train qui me ramène at home.

Et le soleil s’est réinstallé pour plusieurs jours sur le Jura. Morale de l’histoire. Quand vous vous rendez dans le Jura, vérifiez que je n’y sois pas si vous ne voulez pas être en prise avec le brouillard, la pluie et la neige.

A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com