Gr10® d’Aulus les Bains à Bagnère de Luchon

Destination : Occitanie » France | Montagne : Pyrénées | Activité : Randonnée  | 
Nombre de jours : 12 jours | Dificulté : 4 | Dénivelé : +18163 m/-17718 m | Type d'itinéraire : Ligne | 
Ecosystème : Montagne | Hébergement : Cabane et Gite d'étape
Meilleures Périodes : Juin, Juillet, Août, et Septembre
12 jours de randonnée sur le Gr10 ® d'Aulus les Bains à Bagnère de Luchon traversant les Pyrénées Ariégeoises. Une randonnée haute en couleurs pleine de surprises. Récit et trace GPS téléchargeable.
Posté le :


Carnet : Gr10® d'Aulus les Bains à Bagnère de Luchon

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

Trace GPS Gr10 ® d'Aulus les Bains à Bagnère de Luchon   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Description

Trace GPS Gr10 ® d'Aulus les Bains à Bagnère de Luchon

Télécharger la "Trace GPS Gr10 ® d'Aulus les Bains à Bagnère de Luchon" (Téléchargement :101 fois)

Itinérance et hébergement

Le mode de randonnée sera donc avec portage. Une partie du ravitaillement sera portée, l’autre partie sera “trouvée” sur place, afin de ne pas se surcharger. En partant nous avons donc le ravitaillement pour le matin, le midi et le soir pour 4 jours (grosso modo les 4 jours en cabane) soit 3.5kg par personne. Tout est réparti en dose par personne, chacun porte ainsi son ravitaillement personnel. L’équipement personnel est réparti entre chacun en fonction de ses capacités (ma compagne portant moins que moi et mon frère).

Les Pyrénées Ariégeoises, c’est aussi des cabanes de berger tout le long de l’itinéraire, ce qui permet de se passer de la tente. Nous utiliserons donc : 4 cabanes et 7 gites d’étapes. J’ai été tenté de dire que nous avons pris les Gites pour attirer l’unique femme dans l’escapade. Dans la réalité, trouver un espace chauffé et un diner préparé (meilleur que les plats déshydratés) ont tout de suite eu un écho très favorable pour moi (surtout le diner ^^).

cartographie

Jour 1 : Aulus les Bains / Gite du Bidou

  • Temps annoncé : 8h40
  • Temps réalisé : 8h
  • Dénivelé : +1100m

Arrivée à la Gare de Boussins, il faut encore se rendre au départ de la randonnée. Nous prenons le bus jusqu’à Saint Girons où nous changeons de bus, changement jusqu’à Aulus-les-bains un village de 210 habitants (750m d’altitude).
Aulus est une ville à l’aspect “poussiéreuse” : tout y est gris… Aulus vit aujourd’hui du pastoralisme et des activités thermalles. Pourtant, nous sommes loin de l’âge d’or du XIXème siècle où Aulus était une station renommée. La seconde guerre mondiale mettra un terme à cette renommée avec le casernement de juifs puis les deux rafles d’août 1942 et janvier 1943 par le gouvernement de Vichy.

La journée commence à 10 heure par une ascension : direction la cascade d’Ars (1485m), l’une des plus grande des Pyrénées. Le chemin serpente entre les arbres puis, ceux-ci disparaissent petit à petit, pour finalement arriver dans une vallée verte pleine de mytilles sauvages. La cascade est au bout de celle-ci.

Vu sur la cascade d’Ars.

Il fait beau. J’ai quelques difficultés à régler mon sac Quechua.

La randonnée continue et longue, l’altitude de 1500m dans un couloir avalancheux en direction du lac de Guzet. Le lac est 30m en contrebas du GR. Nous laissons donc les sacs dans les fourrées et descendons pour une petite baignade. L’eau est bonne (20°C d’après la montre).

Vu sur l’étang de Guzet

Puis direction la cascade du Fouillet que nous atteignons 2h plus tard. La cascade se trouve au fond d’un cirque d’herbe et de rocher. Il est 17h et mes notes ne prévoyaient que 6h de marche, d’ailleurs en regardant la carte, nous avons a peine fait la moitié du chemin. En effet, j’ai lu le temps de marche dans le sens inverse de la carte soit 8h au lieu des 6h.

Le chemin remonte ensuite jusqu’au col d’Escots 400m plus haut, après avoir contourné le pic, le GR passe au dessus de Guzet Neige, une petite station de ski. Il est 19h, la petite compagnie commence à souffrir de l’allure imposée afin d’arriver avant la fin du service. D’autant qu’il faut maintenant accéder au Bidou 900m plus bas.

Nous atteignons le Gite à 20h15. Le Gite se situe dans une vallée bien encaissée, au bord d’un petit ruisseau de montagne. Bien qu’il ne soit pas tard, l’encaissement de la vallée laisse une impression de faible lueur.

Jour 2 : Gite du Bidou / Gite de Rouze

  • Temps annoncé : 4h10
  • Temps réalisé : 5h
  • Dénivelé : +750m

Journée de récupération, pas de difficulté sur ce tronçon. Au départ de la randonnée, le parcours suit la rivière en fond de vallée jusqu’au village de Bielle. Puis le GR s’enfonce dans la forêt et remonte jusqu’au col de la serre du Col (1546m). Il fait encore très beau ce jour là. Le temps de faire la sieste au col et nous sommes complètement entouré de vache. La rencontre avec une charmante bergère va profondément changer notre vision de l’itinéraire sur ce que je pensais prendre au J+4 vis à vis des prévisions météo : de l’orage est annoncé avec de la pluie dans 48h.

Vue sur le mont Valier.

Hors GR, nous coupons et remontons jusqu’au Tuc de Peyre Mensongère (sommet local à 1711m), où la couverture GSM n’est pas plus possible qu’au col.

En fin d’après midi, reprise du chemin direction Rouze : le chemin serpente dans la forêt au travers de ruine d’un ancien village aux belles pierres bien rondes recouvertes de mousse au allure de forêt de merlin (Paimpont)… Le chemin débouche sur une petit ferme (le Gite de Rouze). La ferme de Rouze produit du fromage de chèvre bio. La ferme est tenue par deux hommes (Allemand et Hollandais). Le gite propose du ravitaillement : pain complet, saucisson et fromages de chèvre…

Si le gite est rustique (grande chambre commune dans une petite dépendance avec sanitaire à la cave), le repas avec les hôtes est super :  salade de tomates et pâté maison, suivie d’une poté de chevreau servit avec légumes et pommes de terre massif façon «sautés». Enfin un plateau de 3 fromages de chèvres (avec notamment une tomme de chèvre excellente).



Partir en randonnée sur le GR10

  • GR 10 : 2e partie St-Jean-Pied-de-Port - Etsaut490€
  • GR 10 : 6e partie Aulus-les-Bains - Mérens520€
  • GR 10 : 3e partie Etsaut - Cauterets540€
  • GR10 Hendaye - St Jean Pied de Port (1ère partie)380€
  • GR10 - St Jean Pied de Port - Lescun (2ème partie)410€
  • GR10 - Merens-Les Vals - Vernet Les Bains (8ème partie)410€
  • GR10 : de Saint-Jean-Pied-de-Port à Etsaut (2)505€
  • GR10 : de Aulus-les-Bains à Mérens (6)535€
  • GR10 : de Etsaut à Cauterets (3)555€
  • de Saint-Jean-Pied-de-Port à EtsautGR 10 - Grande Traversée des Pyrénées495€
  • de Aulus-les-Bains à MérensGR 10 - Grande Traversée des Pyrénées520€
  • de Etsaut à CauteretsGR 10 - Grande Traversée des Pyrénées540€
  • quatre × deux =