GR20 ® Sud

Destination : France » Corse | Activité : Randonnée  | 


Après avoir réalisé le GR20 Nord, Samuel s'attaque à la portion sud entre Vizzavona et Conca. Considéré comme plus facile que la partie nord, le GR20 Sud a une physionomie bien différente : moins escarpées, les distances des étapes sont plus longues et les forêts se mêlent aux montagnes acérées. La météo n'a pas été clémente et nous a incité à raboté notre itinéraire. Il valait mieux car plusieurs randonneurs en ont payé de leur vie !
Posté le :


Carnet : GR20 ® Sud

Prologue – Mercredi 23 mai : Bruxelles – Lille – Bastia -Corte – Vizzavona.

Mercredi 23 mai 2007, 4 heure du matin. L’aventure recommence. Après un resto entre amis la veille pour se dire au revoir, le réveil est difficile mais motivant. Pas le temps de traîner non plus, l’avion ne nous attendra pas et le décollage est prévu à 6h30 depuis Lille. C’est Charly qui s’est proposé de faire le taxi (merci), et tout se déroule comme prévu jusqu’à Bastia. La pesée des sacs à l’aéroport est aussi un soulagement : 11 kilos seulement pour Sam, mais 8,5 kg pour Dédé, record à battre ! L’arrivée à Bastia sous un beau soleil est encourageante, on attaque donc de suite la remontée sur Corte en stop. Le programme de cette année ne permet pas de répit et nous oblige à doubler une étape, pas question donc de perdre du temps à attendre un bus ou un train de l’après-midi. Comme prévu, et comme en septembre, il faudra rejoindre la route de Corte avant d’être embarqué. Les 8 ou 9 kilomètres qui nous séparent du rond point de Casamozza sont bouclés en une heure trente. On est alors pris en stop par un local d’une soixantaine d’année très sympa jusque Ponte Leccia, suivi par une GO d’un village de vacances et un de ses amis, qui profitent de leur jour de congé hebdomadaire pour visiter la Corse. Nous sommes donc à Corte, au départ de notre rando, avec une toute petite avance sur le planning, vers 13h. Le temps d’avaler en troisième vitesse un sandwich acheté à Ponte Leccia et de remplir les gourdes, nous voici partis, l’aventure commence…

Le spectacle qu’offre ce sentier muletier dans la vallée de la Restonica est plutôt sympa : la citadelle de Corte, majestueuse, s’éloigne petit à petit… Mais tout ne va pas bien. Le réveil matinal, le repas trop rapide, la fatigue, le soleil qui tape, et le rythme soutenu de notre aventure depuis 8 longues heures ont raison du système digestif de Dédé. Au fil des minutes, les pauses se rapprochent et s’allongent et le refuge n’approche plus. Vu le timing serré du jour et du reste du séjour, nous décidons donc de rebrousser chemin et de lancer le plan B… que nous ne connaissons pas encore. Demi-tour, direction Corte. Après quelques palabres et renseignements pris, il est décidé que le plan B sera le suivant : nous nous limiterons à la partie Sud de notre projet initial, à savoir rejoindre Bavella, depuis Vizzavona. Quelques étapes en moins, connues de Sam et peut-être un peu ambitieuse pour un Dédé pas encore en jambe. Le petit train Corse nous mène donc à la gare de Vizzavona, où nous trouvons une auberge sympa en demi-pension. Petite ballade d’une heure aux cascades des Anglais en attendant le repas, douche, menu délicieux ( charcuterie corse, aubergines farcies et tarte à la pêche) et même une mi-temps de Ligue des Champions avant d’être gagné par le sommeil. La nuit sera et devra être réparatrice car les dénivelés qui nous attendent sur l’étape suivante sont bien plus redoutables que ceux de ce mercredi. Le réveil est prévu au lever du soleil…

18 + quatorze =