GR34® : randonnée sur la côte de Goëlo

Destination : France » Bretagne | Activité : Randonnée  | 
Nombre de jours : 5 jours | Difficulté : 3 | Dénivelé : +3079 m/-3150 m | Type d'itinéraire : Ligne | 
Ecosystème : Littoral | Hébergement : Camping, Chambre d'hôtes, Gite d'étape, et Hôtel
Meilleures Périodes : Avril, Mai, Juin, Juillet, Août, et Septembre
Voici la première partie de nos 11 jours de randonnée sur le GR34® entre Saint-Brieuc et Lannion dans les Côtes d’Armor en Bretagne. Résolument tourné vers la mer, le sentier des douaniers explore ici la côte du Goëlo au grès des marées et des embruns marins.
Posté le :



Télécharger la "Trace GPS GR34® : la côte de Goëlo" (Téléchargement :504 fois)
5
(3)

Du sentier des douaniers au sentier du littoral

Né en 1791 à la veille de la Révolution Française, le sentier des douaniers permettait autrefois aux douaniers de sillonner la côte pour empêcher la contrebande, percevoir les taxes et protéger le territoire. On le retrouvait sur l’ensemble du pourtour côtiers du nord de la France au littoral méditerranéen.

Son usage tombe peu à peu en désuétude du fait de l’évolution des moyens de transport. En 1973, l’Etat crée des chemins piétonniers pour désenclaver les plages. C’est la naissance du sentier du littoral.

Aujourd’hui, le sentier des douaniers est généralement associé au GR34 qui fait le tour de la Bretagne.

Paysage breton sur le GR34 de la côte du Goëlo

Le GR34 : 1800 km le long de la côte bretonne

Créé en 1968, le sentier de Grande Randonnée 34 (GR34®) longe depuis 2008 l’ensemble du littoral de la Bretagne du Mont Saint-Michel jusqu’à la Roche-Bernard bien que son point de départ soit à Vitré dans l’intérieur des terres. Il reprend en grande partie les anciens chemins des douaniers. Long de plus de 1800 km sans utiliser les variantes, le GR34® peut-être parcouru en 75 jours environ.
Il est naturellement tourné vers la mer. C’est dit-on le plus bel itinéraire du littoral français.

Entre 2006 et 2007, j’ai déjà réalisé une première portion du GR34® entre le Mont Saint-Michel et Saint-Brieuc. L’idée est de poursuivre année après année jusqu’à la Roche-Bernard.

A l'approche de l'abbaye de Beauport à l'entrée de Paimpol

Le Tour de la Bretagne en 6 topo-guides

La FFRandonnée édite 6 topo-guides qui permettent de faire l’intégralité du GR34® :

 

Paysage marin

GR34® sur la côte du Goëlo dans les Côtes d’Armor

En 5 jours de marche, nous avons parcouru cette portion du GR34® entre Saint-Brieuc et l’embouchure du Trieux entièrement dans les Côtes d’Armor. Nous avons même poursuivi jusqu’à Lannion mais cela fait l’objet d’un autre carnet de randonnée. Une randonnée qui peut être réalisée au choix du randonneur en campings, en chambres d’hôtes, en gîtes d’étape ou en hôtels. Les hébergements sont nombreux. Pour trouver mes hébergements, j’ai utilisé la page de Côte d’Armor Tourisme sur le GR34®. Elle situe sur un fond de carte les hébergements. C’est ainsi très pratique pour réserver au plus près du sentier.

Il faut savoir que tous les campings ne sont pas ouverts au printemps et que tous n’acceptent pas les tentes. Pour cette raison et pour des questions de météo et de portage, j’ai opté pour des hébergements en dur : chambres d’hôtes, hôtels, gîtes d’étape et bungalows. Ces derniers peuvent se louer à la nuit en basse saison touristique.

Autre point pratique, j’ai voulu un départ et une arrivée par le train pour limiter l’utilisation de la voiture, moins écologique. Saint-Brieuc et Lannion sont accessibles par le TGV. Lézardrieux à l’embouchure du Trieux est accessible par le bus depuis Lannion ou Paimpol si vous ne souhaitez randonner que sur la côte du Goëlo.

La suite de cette randonnée sur le GR34 jusqu’à Lannion passe par le Trégor et la côte de Granit Rose.

Une immersion au rythme des marées, du clapotis des vagues et des cris des oiseaux marins.

Saint-Brieuc – Binic

+ 704 m / – : 715 m  22,70 km  6h30

C’est depuis la gare SNCF de Saint-Brieuc que Johanne et moi entamons notre nouvelle escapade sur le GR34®. Il nous faut 1h30 pour sortir de la ville par la vallée de Gouëdic et rejoindre le Port du Légué où nous avions terminé notre première portion du GR34® entre le Mont Saint-Michel et Saint-Brieuc.

On met le cap vers l’ouest pour sortir de la Baie de Saint-Brieuc. 5ème au monde pour l’amplitude de ses marées, elle est classée réserve naturelle et accueille chaque hiver plus de 50 000 oiseaux migrateurs. La marée étant basse, c’est à peine si l’on voit la Manche.

Les pêcheurs à pied sont nombreux à profiter de la marée basse pour aller traquer palourdes, bulots, bouchons et autres petites coquillages comestibles pendant que nos pieds reprennent douloureusement leur marche estivale.


A la pointe du Roselier, on découvre un ancien four à boulets datant du XVIIème siècle. C’est qu’ici, le lieux était stratégique dans le conflit qui opposait la France à l’Angleterre.

Ce soir, ce sont nos premières crêpes bretonnes de l’année. Et comme le chante si bien Gilles Servat « Je dors en Bretagne ce soir ».

  • Nuit à Binic en chambre d’hôtes chez Mme Claudine Lemoine
  • Restaurant : crêperie de l’Ic
  • Autres hébergements : Campings, hôtels et chambres d’hôtes

Binic – Bréhec

+ 1080 m / – : 972 m  28,66 km  8h00

Toujours plus vers l’ouest, le sentier des douaniers traverse les falaises de Plouha aux allures d’Irlande. Sauvages, ce sont les plus hautes de Bretagne. Du haut des 104 mètres et par temps dégagé, le panorama peut s’étendre de Bréhat au cap Fréhel.

C’est une étape digne des Alpes : longue (29 km) avec un dénivelé supérieur à 800 m. Il faut dire que falaises et criques se succèdent en grande pompe. Qui a dit que la côte bretonne était plate ?

Plage du Palus, pointe des Pommiers avant d’arriver au petit port pittoresque de Gwin Zegal. Créé en 1854, c’est l’un des derniers mouillages sur bois d’Europe. Les canots sont amarrés entre deux rangées de pieux avec une grosse chaîne et une aussière comme on parque des voitures dans un parking souterrain. Mais avouons quand même que c’est bien plus esthétique et que cela témoigne toujours d’une tradition en fin de vie.

Gwin Zegal

Un peu plus loin, la plage Bonaparte a été un haut lieu de la résistance pendant la seconde guerre mondiale, et doit son nom à un code secret. C’est d’ici que partirent pour l’Angleterre, entre janvier et août 1944, 135 aviateurs américains et canadiens, dont les avions avaient été abattus.

C’est fatigué et les pieds en vrac que nous arrivons à Bréhec. Si fatigués que nous n’avons pas envie de manger dans le restaurant du port distant de 800 m.

  • Nuit à Bréhec en bungalow au camping Varquez
  • Petite épicerie au camping
  • Autres hébergements : Chambres Saint Roch à Lanloup (1 km du GR) – Campings

 

Plage Bonaparte
COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comme l’ensemble du secteur du tourisme, I-Trekkings subit de plein fouet la crise économique qui fait suite au covid-19. Un petit coup de pouce de votre part serait apprécié. Comment ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (c’est aussi une façon de les soutenir). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Le top 10 de nos partenaires :

Bréhec – Paimpol

+ 420 m / – : 479 m  19,50 km  6h00

C’est par un temps maussade que nous quittons Bréhec et son petit port. Le vent a gagné en force. Il fait plus froid que les jours précédents.

Le sentier des douaniers monte et descend jusqu’à la pointe de Plouezec où le soleil fait à nouveau son apparition. On a bien cru qu’il nous avait abandonné. A l’abbaye de Beauport, le ciel est aussi azur que dans le sud de la France. Fondée au début du XVIIIe siècle par le comte de Goëlo, l’abbaye est remarquablement conservée. Les chanoines des Prémontés ont transformé ce site maritime de 100 ha en un domaine écologiquement remarquable. Elle est aujourd’hui la propriété du conservatoire du littoral qui cherche à maintenir les bâtiments en état comme le patrimoine naturel du site.

Bien que ça ne soit pas encore scientifiquement attesté, il semblerait que l’abbaye de Beauport ait été une étape importante du pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle pour les britanniques qui accostaient à Beauport.

Abbaye de Beauport

Paimpol à quelques kilomètres est célèbre pour avoir été à la fin du XIXème et au début du XXème siècle l’un des grands ports morutiers de France. Les marins-pêcheurs n’hésitaient pas à partir six mois durant pour pêcher la morue dans les eaux islandaises.

  • Nuit à Paimpol à la chambre d’hôtes l’Abri des îles directement sur le GR34® (excellent accueil et petits-déjeuners adaptés aux randonneurs)
  • Restaurant : Chez Tonton Guy
  • Autres hébergements : Chambres d’hôtes – Hôtels – Campings (Kerity et Ploubaznalec)

 

L'abri des îles

Paimpol – Loguivy-de-la-mer par Bréhat

(les données ne prennent pas en compte la marche à Bréhat)

+ 224 m / – : 227 m  13 km  4h00

Sur la côte qui nous conduit à la pointe de l’Arcouest, on s’imagine 150 années en arrière. A Kroaz Pell, les femmes attendaient le retour des navires. Quelle voile arriverait à bon port ? Quel bateau ne reviendrait jamais ? Et comme les campagnes de pêche en mer d’Islande étaient rudes, certaines femmes restaient définitivement seules à la maison. Une croix marque dès lors ce poste d’observation, la « croix des veuves ».

10 minutes de traversée suffisent pour rejoindre l’île de Bréhat. Etonnante Bréhat qui séduit par son climat endémique et ses paysages inédits. Bien que l’île soit hautement touristique, il y règne une douceur de vivre que je n’ai jamais rencontré ailleurs.

C’est à pied qu’elle se découvre le mieux. Nous n’y restons que quelques heures alors qu’il faudrait deux à trois jours pour l’explorer à fond. Direction la chapelle Saint-Michel qui offre le panorama le plus époustouflant de l’île : du sémaphore à l’île Raguenez en passant par le moulin à marée du Birlot.

Nous déroulons jusqu’à Loguivy-de-la-mer sans oublier de jeter des regards admiratifs vers les 800 îlots que constituent l’archipel de Bréhat.

  • Nuit à Loguivy-de-la-mer à l’hôtel Au Grand Large. Panorama sur le port. Décernement de l’hôtel le plus kitsch de Bretagne.
  • Restaurant : Pizzeria dans le village ainsi qu’à l’hôtel
  • Autres hébergements : Chambre d’hôtes Rocn’Bol- Camping Municipal Le Ouern

 

Loguivy sur mer – Lanmodez

+ 379  m / – : 330 m  20,43 km  5h30

La Manche s’est retirée du port de Loguivy sur Mer lorsque nous prenons notre petit-déjeuner. Un bateau décharge sa pêche de la matinée. J’aime cette ambiance maritime, simple, marquée dans son terroir et son histoire. Ici les pêcheurs travaillent encore à l’ancienne, au casier ou au filet.

Le sentier du GR 34 rejoint l’embouchure de la rivière du Trieux qui marque la frontière entre le Goëlo et le Tregor. Les pêcheurs ramassent leurs casiers tandis que les plaisanciers ont sorti les voiles pour remonter le fleuve jusqu’au château de la Roche Jagu à Ploëzal ou jusqu’à Pontrieux. Les points de vue sont remarquables jusqu’au pont suspendu où s’achève notre randonnée sur la côte de Goëlo.

Plus loin, le chemin emprunte des pistes agricoles et de petites routes de campagne. Un peu trop de béton à notre goût. Les pieds apprécient moyennement. La faute à qui ? Il semblerait que les servitudes habituellement données pour le passage des randonneurs n’ont pas été accordées à la FFRandonnée, qui a dû trouver des itinéraires alternatifs dans l’intérieur des terres. Nous apprécions néanmoins le village de Kermouster et son épicerie bar.

  • Nuit au gîte d’étape de Lanmodez. 28 places dans des chambres propres et fonctionnelles de 2 à 4 lits. Pas de restauration mais une cuisine équipée offre tout le confort pour préparer son dîner. Les courses peuvent être réalisées au bar-épicerie du village. Une adresse sympathique labellisée Rando-Accueil.

La suite jusqu’à Lannion d’ici quelques jours…

 

Gite de Lanmodez

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

Saint-Brieuc est accessible par train, ce qui permet d’éviter d’utiliser et de laisser la voiture stationnée pendant la randonnée.

Des bus (ligne 7 entre Paimpol et Lannion) permettent à partir de Lézardrieux de rejoindre Paimpol ou Lannion et de rentrer en train. Nous ne les avons pas utilisé puisque notre randonnée s’est poursuivie dans le Trégor et la côte de Granit Rose.

Partir seul ou avec une agence ?

Le GR34® est un itinéraire qui peut très facilement s’organiser seul ou entre amis. Toutefois, en passant par une agence, vous serez assuré de réaliser les plus belles portions du sentier des douaniers tout en ayant des explications sur le patrimoine par l’accompagnateur. Il y a aussi la formule en liberté, sans accompagnateur, mais la logistique (itinéraire, hébergement, repas, transport des bagages) est gérée par l’agence.

Quand s’y rendre ?

Le GR34® est accessible toute l’année. La meilleure saison s’étend cependant d’avril à mi-septembre.

Difficulté de la randonnée

L’itinéraire entre Saint-Brieuc et l’estuaire du Trieux est long d’environ 110 km sur 5 jours de marche. La seconde étape est longue avec du dénivelé. Il est possible de la découper grâce aux nombreuses possibilités d’hébergements.

Où dormir ?

Le GR34® entre Saint-Brieuc et Lannion peut être réalisé au choix en tente, chambre d’hôtes et hôtels. Quelques gîtes d’étape et auberges de jeunesse viennent compléter les offres.

Pour trouver vos hébergements, consulter le site Côtes d’Armor Tourisme sur la randonnée.

Bibliographie

 

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 3

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article



Partir en randonnée sur le GR34

  • Réserver (avec paiement en ligne): GR34 - Découverte de la côte d'Emeraude - France 475 €
  • Grégory Rohart
    A propos de l'auteur

    Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales. Ambassadeur Fujifilm...



    https://www.gregoryrohart.com
    La vidéo du Moment : Traversée du Massif Central à Pied
    Share via
    Copy link