Gujan-Mestras > Audenge

Destination : Nouvelle-Aquitaine » France | Activité : Randonnée  | 


Une belle (mais bien longue!) journée nous attend : parc ornithologique du Teich, descente de la Leyne en canoë, puis remontée dans l’autre sens cette fois au cœur du parc naturel régional des Landes de Gascogne.
Posté le :


Nous nous réveillons après une bonne nuit de 10 heures environ… Après le petit déjeuner, nous nous mettons en route, lorsque après quelques dizaines de mètres, nous constatons que nous avons oublié nos bâtons de marche : demi-tour ! Un mal pour un bien : en revenant sur nos pas, nous retrouvons un de nos chapeaux, sans doute mal fixé au sac à dos… 2e départ, nous dépassons le port de Larros, passons à côté du Lycée de la mer et rejoignons le sentier qui traverse le parc ornithologique du Teich.

Extrait du site : « Le Parc ornithologique du Teich est un espace naturel préservé, aménagé pour accueillir les oiseaux sauvages, et favoriser leur observation par le public. 120 hectares, de forêts, roselières, prairies, marais maritimes et lagunes se répartissent du secteur continental jusqu’aux rivages maritimes du bassin d’Arcachon. Cette diversité d’habitats induit la présence d’un grand nombre d’espèces d’oiseaux, qui utilisent les lieux de manière permanente (oiseaux sédentaires) ou temporaire (migrateurs). »

parc ornitho
Le soleil est au rendez-vous ! Nous arrivons en avance à la Maison de la nature, et nous nous changeons après avoir acheté nos billets… pour descendre la Leyre en canoë ! Les moniteurs embarquent le groupe dans des vans, nous déposent à Mios et tout le monde à l’eau… Le parcours n’est pas une sinécure ! Courants, troncs et branchages barrent la route : la rivière est laissée à l’état « sauvage » ! Nous pagayons efficacement – malgré quelques frayeurs – puisque nous terminons le parcours au bout d’1h50 au lieu des 2h30 annoncées…

De retour sur la terre ferme et le temps de panser un peu mes ampoules, nous embrayons la marche le ventre vide (les derniers sandwichs nous sont passés sous le nez : vive les barres énergétiques !) Nous longeons la Leyre dans l’autre sens cette fois-ci, au coeur du Parc naturel régional des Landes de Gascogne.

landes de Gascogne

Un peu de bitume après le relais nature Lamothe et nous nous dirigeons vers le petit port de Biganos. Petite pause, car nous sommes attendus par nos amis à Audenge : à cause d’une chambre d’hôte qui nous a fait faux-bond, nous retournons ce soir à Arcachon, sachant que nous repartirons le lendemain de l’endroit exact où nous nous sommes arrêtés.

Les derniers kilomètres sont difficiles, la journée a été longue, nous avons fait un petit détour à cause d’une erreur de balisage, mais le soleil et nos amis sont là pour nous encourager !
Le paysage défile en voiture, et arrivés « à la maison », nous sommes bichonnés par nos anges-gardiens (ils sont gardiens de la résidence).
Au dodo !

dix-huit − onze =