Haridwar, la porte du Gange

Destination : Inde » Asie | Montagne : Himalaya | Activité : Randonnée  | Agence : Shanti Travel 


Haridwar, la porte du Gange - Trek sur l'ancien chemin des Sannyasis
Posté le :


Carnet : Trek sur l'ancien chemin des Sannyasis

Train pour Haridwar

6h50. Le train pour Haridwar quitte la gare de Delhi. Nous sommes huit en première classe. C’est confortable mais peut-être un poil trop guindé pour l’Inde. Les contacts ne sont pas évidents avec les autres voyageurs de la rame.

11h25 : Nos pas foulent la gare animée d’Haridwar, l’ancienne Gangadwar (la porte du Gange). Sans le savoir, nous sommes déjà dans les pas des pèlerins hindouistes. Par tradition, la ville est le point de départ de tout pèlerinage.

Nous rejoignons notre hôtel, le Haveli Hari Ganga, en rikshaw et à pied. Il est situé sur le bord du Gange. En chemin, nous traversons les rues commerçantes du centre-ville. Toutes les boutiques s’adressent aux pèlerins hindouistes. Vente d’offrandes, souvenirs du Gange, bidon d’eau du Gange et autres babioles pour dévots. Pas un magasin pour touristes étrangers. ça paraît logique car nous n’en croisons presque aucun.

On prend le lunch dans un resto typique indien. Le ton est donné. Vegetarian food only. C’est ainsi dans tout le Garhwal. Carnivore, passez votre chemin.

Nous passons l’après-midi à découvrir des temples de la ville. Les plus connus sont sur la colline. On peut s’y rendre par téléphérique. Plus d’une heure d’attente. On les zappe. La visite est intéressante surtout pour les rencontre qu’on peut y faire. Des centaines de pèlerins défilent dans chaque temple ; telle famille vient du Gujarat, telle autre du Bengale. Et le défilé se poursuit devant l’appareil photo. Les femmes en saris sont très élégantes. La journée aurait pu se terminer sur cette note mais ce n’était pas sans compter l’aarti, la cérémonie du Gange.

Haridwar - Ghat Har-Ki-Pauri

Tous les soirs de l’année à 18h30, des milliers de pèlerins se réunissent autour du ghat Har-Ki-Pauri, où Vishnu aurait laissé l’empreinte de son pied, consacrant pour toujours la ville comme lieu saint. Pendant que des yatris se baignent dans le Gange pour se purifier, d’autres déposent des gerbes de fleurs et des bougies sur de frêles embarcations. Des prières mantriques sont récitées par les pèlerins alors que d’autres chantent des bhajans. Nous nous mêlons à ce rituel très ancien et sommes touchés par la force collective de la ferveur religieuse.

Ce soir, notre pèlerinage a commencé ! Demain soir, nous serons à Ghuttu, le point de départ de l’ancien chemin des Sannyasis.

SadhuPèlerin hindouiste

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com