Himalaya Hotel – Machhapuchhare Base Camp (MBC)

Destination : Népal » Asie | Montagne : Annapurnas ; Himalaya | Activité : Randonnée  | 


Himalaya Hotel – Machhapuchhare Base Camp (MBC) - Sanctuaire des Annapurnas
Posté le :


Carnet : Sanctuaire des Annapurnas

CascadeDépart : 2900 m
Arrivée : 3700 m
D+ : 850 m
D- : 50 m
Temps de marche : 3h30 (pauses comprises)

7h40. Je me penche en avant et vomis mon petit-déjeuner. J’ai connu meilleur entré en matière. Moi qui hésité entre rejoindre le Machhapuchhare base Camp (MBC) ou l’Annapurna Base Camp (ABC), je viens de choisir.

Le sentier se faufile à travers de gros rochers. Entre deux arbres, on peut apercevoir quelques couloirs d’avalanche. Je râle. Je suis de mauvaises humeurs. Mes jambes tremblent mais je continue à avancer. J’atteints Hinku cave à 3000 mètres. La grotte serait utilisée comme hôtel. J’ai du mal à le croire. Ce passage marque la fin de la forêt. Quelques escaliers viennent meurtrir les muscles des jambes. Ah ses sacrés népalais. Si petits. Pourquoi faire des marches aussi hautes ?

1h10 plus tard, je suis à Deurali à 3200 mètres. Petite pause de 30 minutes, un thé, regard hagard. Au delà du village, la vallée s’élargit et les premiers contreforts montagneux du sanctuaire des Annapurna sont visibles. Le chemin, moins raide, rejoint le bord de la Modi Khola, traverse plusieurs couloirs d’avalanche dévalant du Hiun Chuli (6441 m) et de l’Annapurna sud (7219 m). Le Machhapuchhare Base Camp est en vue. Encore une petite descente suivi d’un dernier escalier (pour la journée) pour atteindre le lodge.

Modi KholaLorsque l’hiver s’est installé et que les ravitaillements n’ont pu passer les zones d’avalanche, le lodge est fermé. Si les risques sont moindres en octobre, il peut en être différent à la saison du printemps. Bien se renseigner à Chomrong.

Le MBC n’est plus utilisé par les alpinistes depuis que le Machhapuchhare (6983 m) a été interdit d’ascension. En 1957, une expédition britannique conduite par le légendaire colonel Jimmy Roberts – un pionnier en matière de tourisme au Népal – a tenté la première ascension légale des 6697 m du Machhapuchhare. Ce sommet au nom qui signifie en népalais «Queue de poisson» dessine peut-être l’un des reliefs les plus connus au monde. Formé de glaciers ancestraux, il apparaît depuis la plaine subtropicale de Pokhara comme le plus haut pic du massif de l’Annapurna, car il occupe le devant de la scène. A l’époque, le temps s’était tellement dégradé que les alpinistes britanniques avaient dû rebrousser chemin à un peu moins de 150 m du sommet! Par la suite, le gouvernement népalais n’a jamais accordé d’autres autorisations, car le Machhapuchhare est, pour l’ethnie locale, les Gurungs, le sanctuaire des Dieux.

A 11h00, heure à laquelle j’arrive, un voile nuageux recouvre la zone. Elle tiendra tête au ciel bleu jusqu’à la fin de la journée. Une fois de plus… On ne peut pas dire que la météo soit capricieuse depuis mon départ. Les nuages ont décidé d’élire domicile dans ce paysage des Dieux. La pluie ne s ‘est pas invitée, c’est déjà ça !

Machhapuchhare Base CampGardien du refuge MBC

A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer l...



https://www.gregoryrohart.com