Informations pratiques

Destination : Italie » Europe | Montagne : Alpes ; Dolomites | Activité : Randonnée  | Agence : Espace Evasion 


Informations pratiques sur cette randonnée de 5 jours dans les Dolomites.
Posté le :


Carnet : Randonnée à travers les Dolomites

Comment s’y rendre ?

Tout dépend du lieu de départ. Depuis le sud-est de la France, la voiture est une bonne option dès lors que vous êtes plus de 2.

Sinon le plus pratique est de prendre l’avion pour Venise, puis un train pour Belluno où un taxi de l’agence Espace Evasion prend la relève pour déposer les randonneurs au lieu de départ. Pour le retour, bus depuis Cortina d’Ampezzo jusqu’à l’aéroport de Venise. C’est l’option que nous avions choisi.

Gruppo del Sorapiss

Quand partir ?

L’été. De mi-juin à mi-septembre tout en sachant que selon les conditions d’enneigement, il peut rester un certain nombre de névés même à basse altitude. On en a croisé de nombreux dès 1400 m dans les pentes nord.

Avec qui partir ?

Cette randonnée en liberté a été réalisée avec Espace Evasion. Rien à redire sur le topo et la documentation remise. Aucun accroc, une organisation au top. L’agence propose aussi une formule en liberté confort de 7 jours et un voyage à pied accompagné de 10 jours.

Difficulté de la randonnée ?

Randonnée ne présentant pas de difficultés techniques. Seul le passage câblé sur le tour du Pelmo nécessite un pied montagnard. Les étapes peuvent êtres plus ou moins allongées de variantes comme nous l’avons fait pour les J2, 3 et 4.

Refuge Croda da Lago

Refuges

  • Refuge San Sebastiano : sur le bord de la route du col Duran. Tiens plus de l’auberge que du refuge.
  • Refuge Vazzoler : refuge du Club Alpino Italiano (CAI) – 52 places en petits dortoirs de 4 lits.
  • Refuge Staulanza : en bord de route, il est plus une auberge qu’un refuge. Le patron, Marco Sala, est un alpiniste de renom avec un beau palmarès : McKinley (6194 m), Aconcagua (6965 m), Ama Dablam (6856 m), K2 (8611 m), Cho Oyu (8201 m), Everest (8848 m) pour ne citer que les plus hautes montagnes.
  • Refuge Croda da Lago : Petits dortoirs et chambres de 2 composent ce refuge du CAI excellemment bien situé.
  • Refuge Dibona : Là aussi plus un hôtel de montagne qu’un vrai refuge avec de petits dortoirs de 4 places. Bonne table le midi, un peu moins le soir.

Wi-fi dans tous les refuges et cartes bleues acceptées.

Livres

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com
2 Responses

6 − 1 =