Informations pratiques




Informations pratiques - Ascension du Mont Kenya
Posté le :


Carnet : Ascension du Mont Kenya

Agences :

Cette ascension du Mont Kenya a été réalisée avec l’agence Atalante.

Niveau :

L’ascension du Mont Kenya par la pointe Lenana (4985 m) ne présente pas de difficultés particulière pour les  randonneurs entraînés. Sans difficulté technique, il n’y a pas besoin de matériel de haute-montagne comme le piolet. C’est un trekking qui nécessite néanmoins une bonne endurance.

Les pointes Batian (5199 m) et Nelion (5188 m) sont réservés aux alpinistes.

Conseils pour réussir son ascension :

  • Trois ou quatre mois avant  le départ, effectuez une remise en forme en pratiquant un sport d’endurance (natation, vélo, course à pied…) ;
  • Montez lentement pour accroître votre temps d’acclimatation et maximiser vos chances d’atteindre la cime. Ceci est primordial sur le Mont Kenya comme sur le Kilimandjaro car les dénivelés journaliers dépassent les 500 mètres recommandés au delà de 3500 mètres d’altitude ;
  • Buvez de l’eau en abondance : plus de 3 litres par jour, pas d’alcool ;
  • Cessez de fumer ;
  • Manger régulièrement et en quantité suffisante (mais pas trop non plus). Préférez les aliments énergisants (riz, céréales, pain…) aux graisses.

Période favorable :

La meilleure saison pour gravir le Mont Kenya va de janvier à mi-mars et entre août et septembre (saison sèche).

Bibliographie :

Liens internets :

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com