Journées d’attente

Destination : Népal » Asie | Montagne : Himalaya | Activité : Alpinisme  | 


Journées d'attente - Ascension du Makalu
Posté le :


Samedi 15 mai : journée d’attente au camp 2 pour une tentative de sommet

notre position GPS : N27°54m47s E87°04m01s

Présents au camp 2 suite à cette tentative d’hier au Makalu La, et n’ayant pas pu y dormir en raison des conditions de vent fort, nous décidons de rester ici et d’y passer une journée d’attente pour une éventuelle nouvelle tentative demain, motivés par le fait d’être au pied de cette difficulté. En effet, si nous redescendons au camp de base avancé aujourd’hui comme nous avons pensé devoir le faire hier, il nous faudra au moins deux jours pour revenir ici après un léger repos, et nous nous trouverions complètement en dehors de la fenêtre météo pendant laquelle les vents sont censés se calmer. Ce ne serait pas un bon calcul. S’il y a une infime chance de pouvoir tenter une montée au Makalu La demain, il faut la saisir.
Une journée à ne rien faire, donc, si ce n’est s’acclimater encore plus et être prêt pour cette tentative, suivie par une deuxième nuit consécutive ici à 6800 m qui sera plus calme.

Dimanche 16 mai : descente à l’ABC suite à une tentative de sommet

notre position GPS : N27°53m39s E87°02m51s

La nuit ne nous a pas porté conseil, et cette attente au camp 2 demeure infructueuse car les vents n’ont pas diminué d’intensité, bien au contraire… Nous décidons avec Chhiring qu’il est plus sage d’oublier cette tentative et de redescendre à l’ABC en pensant désormais à une ultime fenêtre météo avant notre date limite du 26 mai.

Retour au camp de base avancé, donc, sous un paradoxal grand soleil, et devant un paysage plus somptueux que jamais avec la lumière de ce jour… Nous sommes alors prêts à passer quelques jours d’attente en vue d’une dernière chance pour grimper sur ce majestueux Makalu en souhaitant bien entendu de pouvoir en atteindre le sommet à 8470m.

Lundi 17 mai : journée d’attente et de repos à l’ABC

Nouvelle journée de repos à l’ABC, donc, et notre principale préoccupation est de nous renseigner sur les dernières prévisions météo, de toute part, chez nos voisins de camp américains ou allemands, et par contact email avec d’autres correspondants.

Nous ne voulons pas rater notre dernière chance, même si nous commençons à parler de notre retour à Kathmandu car il faut bien l’organiser. Pour cela plusieurs alternatives se profilent, mais tout dépend du jour où nous envisageons le sommet, que l’on imagine pour le 22 ou le 23 mai où les conditions réunies de vents, de températures et de précipitations seront les meilleures (ou les moins mauvaises !) entre 7500 et 8500 m d’altitude.
Pour notre retour, donc, nous aurons peut-être la possibilité de ne pas refaire le trek en 5 jours et d’utiliser l’hélico qui viendrait nous chercher à Yangle Karka, à une longue journée de marche d’ici. Là aussi, tout est une question de coût, mais c’est envisageable en fonction du nombre de personnes intéressées.

Pour l’instant, toutes nos pensées vont vers le Makalu, le jour le plus important de notre périple, et nous mettrons toutes nos forces dans l’atteinte de cet ambitieux objectif. En principe, nous devrions quitter le camp de base avancé le 19 au matin soit après-demain pour y passer une nuit au camp 2, puis au camp 3 (Makalu La) le 20 mai, camp 4 le 21 mai et sommet le 22 mai au matin pour revenir au camp 3 dans la journée (soirée). Bien entendu, ce ne sont encore que des suppositions, mais il s’agit du schéma idéal que nous aimons bien avoir en tête actuellement. Croisons les doigts !

Mardi 18 mai : journée d’attente et de repos à l’ABC

Une nouvelle et avant-dernière journée de repos au camp de base avancé avant notre ascension finale prévue vers le sommet pour l’atteindre dans la matinée du 22 mai si tout va bien (!)
Petite anecdote… Il nous reste 3 kg de Comté et nous décidons de le liquider aujourd’hui tout d’abord en organisant un apéro avec le staff népalais (les cuisiniers et sherpas), mais aussi en prévoyant une bonne fondue jurassienne en soirée où tout le monde se délectera, vraisemblablement. Ambiance assurée dans la tente mess à l’occasion de ce moment convivial…
Nous préparons nos dernières affaires pour partir vers le sommet que nous envisageons en seulement deux jours puisque nous partirons après-demain le 20 mai, après une ultime journée de repos et de digestion de la fondue…

Mercredi 19 mai : Dernier jour de repos avant la dernière tentative…

Comme prévu, nous venons de passer 3 jours au Camp de Base Avancé après notre tentative d’ascension manquée du week-end dernier.
La bonne nouvelle vient de notre routeur météo qui nous confirme aujourd’hui un prochain créneau favorable pour le sommet les 22 et 23 mai prochains. Ce sera notre dernière chance de mener cette expédition à son terme.
Dès demain, nous prendrons la voie que nous connaissons bien maintenant pour atteindre directement le camp 2.

Ensuite, nous pensons être suffisamment acclimatés pour aller directement installer le camp 4 vers 7700 m et nous passer d’une nuit au camp 3 situé juste en dessous. C’est donc le jour suivant, c’est-à-dire le samedi 22 mai, que nous quitterons le camp 4 dans la nuit pour tenter l’assaut final vers le sommet du Makalu.

Seul petit bémol, après notre antenne satellite, c’est notre téléphone qui est tombé en panne ce qui va nous compliquer la vie pour donner des nouvelles depuis les camps d’altitude, ou même pour obtenir des données météo précieuses dans ces moments-là. Donc pas d’inquiétude dans les jours qui viennent si le site n’est pas mis à jour. Nous le ferons dès que possible lors de la descente.
Coté forme et moral, c’est le beau fixe! Après une excellente fondue au Comté dégustée hier soir avec les membres des autres expés !!!

dix-sept − 8 =