Jusqu’à l’estany baix

Destination : Occitanie » France | Montagne : Pyrénées | Activité : Randonnée  | Agence : La Balaguère 


Jusqu'à l'estany baix - Les lacs du Capcir en raquettes
Posté le :


Carnet : Les lacs du Capcir en raquettes

D+ : 700 m
D- : 700 m
Temps de marche : 7h00

Après le lever du soleil, nous partons raquettes au pied vers le nord. Je n’avais pas remarqué hier en arrivant au refuge que le site à proximité du barrage comporte également une auberge, un centre de vacances et quelques habitations.

Nous entrons dans le site classé des Bouillouses depuis le 24 juin 1976 au titre de la loi du 2 mai 1930. Le lac et ses environs ont obtenu ce label pour son intérêt paysager, historique et scientifique exceptionnel.
Je ne l’ai pas dit mais nous sommes également dans l’enceinte du Parc Naturel Régional de Catalane. Créé en 2004, il préserve, aménage, développe et anime un territoire de 137 100 hectares.

Nous traversons le barrage. 90% de l’électricité produite est revendue à EDF. Les 10% restant sont utilisés pour le Train Jaune, véritable symbole des Pyrénées catalanes avec ses couleurs sang et or. Inaugurée en 1910, cette ligne à voie métrique relie la Tour de Carol à Villefranche de Conflent en passant par le haut plateau du Capcir.

Nous longeons le lac des Bouillouses par sa rive est pendant une petite heure et grimpons plein nord à travers bois. Très vite, nous en sortons et traversons la Têt dont la source se situe un peu plus haut. En aval, elle constitue un fleuve d’environ 120 km qui rejoint la Méditerranée.

Le Pic du Péric (2810 m) est le premier haut sommet du Capcir à se laisser observer depuis le lac des Bouillouses. Puis, plus loin, le Pic de Dam s’extirpera des nuages pour un instant éphémère.

Nous coupons l’estany de la Llosa à 2238 m. Face à nous le Puig Peric et le Petit Peric (2690 m) se dressent fièrement comme deux sentinelles protégeant un trésor enseveli sous la neige. En prenant de la hauteur, les nuages ont laissé place à un ciel bleu azur. Nous poursuivons jusqu’à l’estany Baix aux alentours de 2400 m. Magnifique panorama des Tres Piques Roges (2633 m) au Puig de la Portella Gran (2765 m). Nous serions bien restés plus longtemps face à ce paysage mais la journée avance à grand pas et le soleil décline vite à cette période de l’année.

Descente par les hauts plateaux puis le vallon de la Grave avant de rejoindre de nuit le lac puis le refuge des Bouillouses.

Belle journée de raquettes. J’arrive sans jus. Les vitamines nous attendent après la douche. Ce soir, c’est réveillon. On a beau être en refuge, changer d’année se fête. Saumon fumé, coquelet et gambas seront dans nos assiettes alors que punch et vin rempliront nos verres. Une guitare, des amis bretons, et des randonneurs bons publics : un cocktail harmonieux pour passer la nouvelle année.
10, 9, 8, etc… Bonne année…


Randonnée en raquettes au Capcir organisée par La Balaguère, spécialiste des voyages et randonnées dans les Pyrénées et dans le monde

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com