Jusqu’à Tatopani

Destination : Népal » Asie | Montagne : Himalaya ; Manaslu | Activité : Randonnée  | Agence : Huwans 


Pour les trois premières journées de trekking, l’itinéraire emprunte des chemins très peu fréquentés par les marcheurs. Les villages sont nombreux et les rencontres avec les populations Gurung sont nombreuses.
Posté le :


Carnet : Tour du Manaslu

Baluwa – Barpak

  • 5h00 de marche
  • D+ : +1140m
  • D- : -45m
  • Altitude arrivée : 1915 m

8h30. Nous quittons Baluwa à pied et traversons le pont qui enjambe la Darandi Khola. Notre premier pont népalais.. Nous récupérons la piste en construction qui a l’ambition de monter jusqu’à Laprak. Comme toujours au Népal, les routes se construisent à la force du poignée et parfois contre les évidences du terrain. Le plus souvent, un simple burin comme outil, parfois fort heureusement une grue.

Découverte de l'école de Manche au Népal

Le sentier se met à grimper. Il fait chaud à ces altitudes et nous transpirons à grosses gouttes. La pause à Rang Rung vient à point ; le poisson épicé que nous offre un couple de villageois est exquis. L’étape n’est pas finie, il faut repartir. Nous traversons un autre pont pour passer de l’autre côté de la Rang Rung Khola.

Après un passage plus facile, la pente se fait plus raide jusqu’à l’école de Manche (1495 m). A notre arrivée, les enfants se ruent aux fenêtres. Ouf, les professeurs n’étaient pas dans les classes. Les échangent s’installent autour de quelques mots d’anglais. Nous nous posons un peu plus loin dans le village pour le déjeuner.

Caroline me révèle qu’elle est déjà partie avec Bikas, le guide, Nirman et Bim, les assistant-guides lors d’un précédent trek avec Huwans Clubaventure. Elle est heureuse de retrouver la fine équipe. Si Bikas est plutôt calme, Nirman et surtout Bim ne ratent pas une occasion pour faire les pitres.

Au détour d'une pause, Bikas échange avec un autre népalais

L’après-midi, nous continuons à monter à travers les champs de millet. L’atmosphère est étouffante et le temps semble virer à l’orage. Finalement à l’approche de Barpak (1915 m), la température chute de 8°C et les nuages envahissent le village.

Installation au lodge de la Kouribot tenu par Usadebi, une charmante Gurung de 39 ans. Elle a ouvert son lodge de 3 chambres en 2009. L’idée lui est venue après avoir vécu 4 ans à Katmandou. « Je suis contente d’avoir ouvert mon lodge. Avec la petite supérette, il suffit à ma famille pour vivre et je rencontre beaucoup de monde, des touristes, surtout français et suisses comme des villageois ».

 

Usadebi, propriétaire d'un lodge à Barpak

 

Barpak – Singla

  • 8h15 de marche
  • D+ : +1455m
  • D- : -1100m
  • Altitude arrivée : 2316m

Il a plu une bonne partie de la nuit. Au petit matin, le sommet du Buddha Himal (6672 m) prend des couleurs au moment où le soleil l’illumine. Nous quittons le village de Barpak au moment où toutes les chaumières laissent dégager une fumée teintée d’odeurs de cuisine et de bois.

Devant le Buddha Himal

C’est par un escalier que nous grimpons au col de Bhosu Kang (2800 m). En chemin, magnifique panorama sur le Buddha Himal. A l’occasion d’une pause, nous nous arrêtons près de porteurs de poulets. Cette tâche incombe autant aux hommes qu’aux femmes. Parmi elles, Kantchi et son sourire radieux. Au col, c’est le Ganesh Himal et ses 7422 m qui s’offre en spectacle. Quel beau paysage ! Trois femmes Gurung viennent à notre rencontre. Elles sont du village de Laprak où vit aussi Nirman, un de nos deux assistant-guides. L’une d’entre-elle tisse du fil tout en marchant.

Laprak, nous y allons justement pour faire une halte chez Nirman où il vit avec sa femme et ses parents. Puisque c’est l’heure du déjeuner, c’est chez lui que nous le prenons. Les repas se préparent dans un feu creusé dans le sol. Sur les murs intérieurs, des rangées d’ustensiles de cuisine en aluminium brillent grâce aux flammes qui scintillent.

Devant le massif du Ganesh Himal

L’après-midi, descente jusqu’au pont de Jebu (1780 m) avant d’entamer la dernière portion de la journée jusqu’au village de Singla (2300 m) en traversant de nombreux champs de blé en pleine semence. Il fait presque nuit lorsque nous nous installons dans le lodge toujours en construction. Une longue mais belle étape.

Singla – Tatopani

  • 6h00 de marche
  • D+ : +230m
  • D- : – 1555m
  • Altitude arrivée : 1030 m

Aujourd’hui, c’est surtout une journée de descente pour rejoindre la Buddhi Khola par le village de Khorlabeshi. Les marches cassent les jambes et détruisent les genoux. Le groupe s’étire, les jambes deviennent dures et les pieds douillent. Régis souffre le martyr. Ses jambes sont raides comme des bâtons de bois.

Pont népalais près de Khorlabeshi

A Khorlabeshi (975 m), nous rejoignons l’itinéraire principal du tour du Manaslu et ses caravanes de mules, de porteurs et de trekkeurs. Une heure plus tard, nous stoppons à Tatopani (1030m) qui comme son nom l’indique contient une source chaude, formidable occasion pour se décrasser et laver son linge.

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com