Jusqu’au lacs Gokyo

Destination : Népal » Asie | Montagne : Himalaya | Activité : Alpinisme  | Agence : Allibert Trekking 


Jusqu'au lacs Gokyo - Ascension de l'Everest
Posté le :


J10 Dimanche 13.04.08 – Marulung(4140m) Ranjo Lake (4850m)

La T° sous la tente au réveil devient négative à cette altitude : -2°
On traverse le torrent juste après les premières maisons de Marulung. Suit une marche à flanc jusqu’à Lungare où l’on prend le thé, puis une petite remontée raide et une traversée mènent au lac. Etape de la demi-journée sur un bon sentier. Attention cependant au vent glacial qui remonte la vallée. Prévoir un bon coupe vent pour éviter le refroidissement. Lunch et camp au lac.

Pression : 618mb
M : 700m
Tps : 4h
Pls : 47-101-145

J11 Lundi 14.04.08 – Ranjo Lake (4850m) Ranjo Pass (5350m) Gokyo (4750m)

D’un lac à l’autre

Ce matin à 4850m Pression 559mb ! (Hier à 4140m : 618mb) T° à la montre en haut de la tente : -6° au petit thermomètre plastique : -10° à étalonner en plaçant au même endroit.
Il est décidé que nous ferons le lunch à Gokyo et que nous ne déjeunerons pas plus tôt que d’habitude (bed tea 6h), en fait un bed tea à 5h30 serait idéal pour cette étape pour avoir quelque chance de voir l’Everest avant qu’il se couvre. Il faut dire que c’est très beau et le temps est dégagé avant la première arrivée de petits nuages à partir de 10h. Ils grossissent et accrochent les montagnes et s’accompagnent d’un vent glacial qui vous transperce. Ce scénario se reproduit à l’identique chaque jour.
La montée est progressive sur un bon sentier, le rythme se ralentit, quelques-uns sentent les effets de l’altitude. On se dirige vers une paroi en laissant sur notre gauche un beau lac à l’eau cristalline toute en nuances de verts. Le sentier utilise les faiblesses de la paroi en suivant un système de vires aménagées en marches par les locaux, un escalier en pleine montagne, une occasion supplémentaire de constater la culture séculaire du sentier et du travail de la pierre qui habite ce peuple. La descente est un peu plus longue que l’horaire népalais proposé par Ang Tsering, simplement du double 4 h au lieu de 2 h sur un sentier assez malcommode pour qui n’a pas un super pied montagnard. Chacun apprécie de se retrouver au lodge face au lac devant son assiette et Anne Garance a cette remarque non dénuée d’humour involontaire :"j’en ai un peu marre du thé!" quand on sait qu’il nous reste 50 jours à en boire !…

  • M :527m -270m/h
  • D : 676m – 380m/h
  • Tps : 5h30
  • Pls : 55/107/143

J12 Mardi 15.04.08 – Gokyo (4750m) Gokyo Ri (5350m)

T° sous la toile -6°c Pression : 571mb
Dormi comme un bébé, signe d’une bonne acclimatation, avec les interruptions pipi habituelles (merci la gourde pipi qui évite le réveil complet, je vous conseille le modèle américain plastique à large goulot). Conseil d’oncle Daniel pour une bonne acclimatation : boire et pisser 24h sur 24 ou comme dirait de Coubertin : "l’important c’est de partir pisser". Et mon slogan : "avec la gourde pipi tu restes au lit" 5 à 6 litres sont conseillés par 24 h, la gourde dans la tente permet de ne pas se restreindre de boire le soir. Etonnamment il n’est pas fait mention de ce sujet par trop trivial dans notre littérature alpine (de yeti), mais je n’ai pas tout lu loin s’en faut. Aujourd’hui Jean-Pierre, notre accompagnateur qui ne parvient pas à récupérer nous quitte, il va passer par le bas avec un porteur et nous rejoindre pour le Kalapatar. Nous avons décidé de conserver le programme original pour le groupe, un aller retour au CB de l’Everest pour nous accompagner le rendrait trop copieux. A ce propos ce programme est pour l’instant idéal au point de vue de l’acclimatation avec une montée très progressive en altitude et beaucoup d’étapes de la 1/2 journée à partir de 3500m. Bed tea à 6h départ 7h45. Comme pour le col précédent, il serait souhaitable de partir une heure plus tôt pour être à 10h au sommet à l’heure où les nuages et le vent commencent à apparaître. Je donne le rythme très régulier 200-300m/h, ce qui nous permet d’atteindre le sommet en 2h35. Cette balade est toujours aussi belle.

  • M / D :596m – 280m/h – 650m/h
  • Tps : 3h45
  • Pls : 70/111/145
A propos de l'auteur

Guide de haute montagne, Vingt-cinq années d'itinérance dans les Alpes, l'Amérique du Sud et l'Himalaya en alpinisme, trekking, expéditions et l'émotion provoquée par  la fréquentation de paysages hors du commun ont trouvé un débouché tout naturel à une passion tenace...



http://www.guidexpe.com/

six − 3 =