Khopra Danda – Swanta

Destination : Népal | Montagne : Annapurnas ; Himalaya | Activité : Randonnée  | Agence : Allibert Trekking 


Avant de quitter Khopra Danda pour le village de Swanta pour notre 4ème jour de randonnée sur le Kopra Trek, nous assistons à l'un des plus beaux levers de soleil sur le Dhaulagiri.
Posté le :


Carnet : Khopra Trek
0
(0)
  • D+ : 330 m
  • D- : 1702 m
  • Distance : 9,6 km
  • Temps de marche : 4h00

Lever de soleil sur le Dhaulagiri

Hier, le lever de soleil depuis Muldhai View Point était exceptionnel. Celui de Khopra Danda n’est pas mal non plus je dois dire. C’est en tout cas le plus beau sur le Dhaulagiri.

Le Dhaulagiri au lever de soleil depuis Khopra Danda

Comme la veille, je suis dehors vers 5h30 en même temps que François et Didier. Les autres ne tarderont pas à nous rejoindre sur la colline qui surplombe le lodge. Le panorama est idyllique. Au premier plan, Khopra Danda et en toile de fond les montagnes du Dhaulagiri. Alors que la lumière monte, les nuages prennent une teinte rose dont la palette change à chaque instant. C’est beau. Je verserais bien ma petite larme mais je dois lancer mon timelapse.

Le Dhaulagiri au lever du soleil

Plus près de nous, Hiunchuli (6441 m) et Annapurna sud se dressent comme des barrières naturelles infranchissables. Du haut de ses 7219 m, l’Annapurna sud a été gravi pour la première fois en 1964 par une expédition japonaise. 6 ans plus tard, Gérard Devouassoux, Maurice Gicquel, Yvon Masino et Georges Payot viennent à bout de la face nord. Je m’imagine leur tracé au milieu des immenses séracs.

Plus près de nous, Hiunchuli (6441 m) et Annapurna sud se dressent comme des barrières naturelles infranchissables.

Le petit lac et son arbre sacré

Longue descente sur Swanta

Après le petit-déjeuner, nous quittons le lodge par le même chemin que la veille jusqu’au petit lac. Là, nous prenons une sente qui descend dans une pente raide. Des vautours de l’Himalaya nous survolent prenant les courants ascendants pour s’élever dans le ciel azur.

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comme l’ensemble du secteur du tourisme, I-Trekkings subit de plein fouet la crise économique qui fait suite à la covid-19. Un petit coup de pouce de votre part serait apprécié. Comment ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (c’est aussi une façon de les soutenir. Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top 10 de nos partenaires par ordre alphabétique :

  • Allibert Trekking (randos & treks à travers le monde)
  • Alpinstore (boutique outdoor – Déstockage en cours. Jusquà -70% sur plus de 4300 produits)
  • Amazon (librairie et bazar)
  • Chamina Voyages (randonnées en France et en Europe)
  • Décathlon (boutique outdoor)
  • Ekosport (boutique outdoor – French days jusqu’au 29 septembre)
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Randonades (randonnées dans les Pyrénées)
  • Snowleader (boutique outdoor – Déstockage d’été. Jusqu’à -70% sur plus de 10 000 produits)
  • Trekkinn (boutique outdoor – Bons plans Jusqu’à -62% en ce moment)

Le chemin descend régulièrement jusqu’à Chistibung où nous profitons un bon moment de la terrasse ensoleillée abritée du vent un vert de jus de citron à la main.

Le repas sera lui pris plus bas à l’Evergreen Rest Cottage sur une grande table au soleil. L’altitude étant bien plus basse, nous prenons même plaisir à nous laver succinctement à l’aide d’un tuyau d’arrosage.

Dans les champs à Swanta

Une fois le ventre plein, nous reprenons le sentier pour parvenir à un petit pont de bois qui enjambe une rivière. La suite est une succession de montées et de descentes dans la forêt. Nous arrivons au village de Swanta vers 16h00. C’est le premier véritable village que nous croisons depuis Ghandruk. La vie des champs bat son plein : récolte du blé pour les uns, labourage des champs pour les autres. Ici, point de tracteur. Ce sont des bœufs qui sont à l’ouvrage. De petites filles courent à travers champs tandis que les randonneurs que nous sommes, trop peu nombreux depuis le tremblement de terre du printemps 2015, s’installent dans le lodge.

Les villageois sont dans les champs

Je découvre le village avant que la lumière décline. J’aime ce Népal où la vie bat son plein sereinement comme un écrin douçâtre. A la nuit tombée, la douche viendra mettre un terme à 4 jours de trek sans douche. Encore an Amazing day !

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article

Grégory Rohart
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales. Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Timelapse du Moment : Le Wilder Kaiser, Tyrol, Autriche
Share via
Copy link