La Caravane du Kangch

Destination : Népal » Asie | Montagne : Himalaya ; Kangchenjunga | Activité : Randonnée  | Agence : Allibert Trekking 


Carnet d'un trekking aux confins du Népal oriental, du Sikkim et du Tibet. Un superbe trek vers les splendeurs solitaires des "Cinq Trésors de la Grande Neige", le Kangchenjunga, troisième sommet du monde (8598 m), avec la montée au camp de base du célèbre Jannu (7710 m) et l'ascension du "Little Kangch".
Posté le :


Carnet : La Caravane du Kangch

Carte du Népal

J1-Jeudi 5/10/06 Paris-Barhein

Nouveauté à l’enregistrement, chacun enregistre individuellement. Si bien que les 18kg demandés aux clients se trouvent inutiles, les 2 kg supplémentaires pour atteindre les 20kg autorisés n’étant pas cumulables pour compenser le supplément de poids occasionné par la présence de matériel collectif. Il faudrait le signaler à l’agence pour trouver une nouvelle tactique. La Gulf est assez tolérante en matière de poids 30kg annoncés mais je suppose que c’est le cumul soute/cabine. En tout état de cause il faut traiter avec celui qui se trouve devant les comptoirs d’enregistrement : le chef d’escale.

Il s’agit d’un trekking et tous les sacs sont légers mais que se passerai t’il pour une expédition ?

A ce propos je lis dans le rapport de Jef qu’il récupère cordes broches et pieux à neige. Une cliente me parle de Jumar dans une vieille fiche technique ! ! Il est dit partout par ailleurs que c’est une ascension sans technique : il serai bon d’accorder les violons et d’informer le plus complètement possible le guide qui part sur un itinéraire nouveau pour lui !

En cas de transit à Barhein où ailleurs supérieur à 6h, c’est à dire avec nuit d’hôtel. Si l’on n’a pas de carte d’embarquement pour le vol suivant il faut collecter tous les billets ainsi que les reçus de bagages et faire la queue pour obtenir la carte d’embarquement. Ensuite on peut obtenir le bon d’échange pour l’hôtel grâce auquel on est pris en charge à la sortie de l’aéroport.

2 minibus nous conduisent dans un hôtel de luxe en bord de mer.

J2-Vendredi 6/10/06 Barhein-Katmandou

Départ de l’hôtel à 8h 20 pour décoller à 10h20. Arrivé à Ktm. à 18h 45 locale. Etablissement du visa, 25€ et une photo (à ce propos, l’agence a demandé des photos aux clients et des photocopies de passeports qui ne m’ont pas été remises. Résultat les clients se retrouvent sans photos. Un intermédiaire de trop, il faut simplifier et responsabiliser).

Un représentant de Thamserku nous accompagne jusqu’a l’hôtel Yack and Yeti. Dans le bus qui mène à l’hôtel on est tout de suite dans l’ambiance de Katmandou : odeurs, douceur de la nuit précoce d’automne, sombre, car dépourvue d’éclairage public, éclairée ça et la par le néon de quelque boutique, les phares des autos et les fenêtres des maisons. Pèlerinage annuel, on s’y sent bien…

Au Yack and Yeti (luxe et calme) nous attends Taschi qui m’explique que les plans ont changé suite à un accident d’hélicoptère impliquant des personnages importants au plan international. Yeti airlines se voit suspendu de vol pour un temps. Nous volons sur royal Népal airlines avec une escale dans le Terail (plaine népalaise) à Biratnagar où nous passons une nuit. Ce qui nous fait perdre le jour de réserve du retour.

Une bonne carte du massif est fournie à chaque client, excellente initiative, à conserver…

Installation dans les chambres, puis directement et a pied au restaurant tibétain habituel de thamserku à Thamel pour le premier dîner offert par l’agence locale.

A propos de l'auteur

Guide de haute montagne, Vingt-cinq années d'itinérance dans les Alpes, l'Amérique du Sud et l'Himalaya en alpinisme, trekking, expéditions et l'émotion provoquée par  la fréquentation de paysages hors du commun ont trouvé un débouché tout naturel à une passion tenace...



http://www.guidexpe.com/

deux × cinq =