La Marche d’approche

Destination : France » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Alpes | Activité : Alpinisme  | 


La Marche d'approche - Ascension du Mont Blanc
Posté le :


5
(1)

Première jour – La Marche d’approche – 4h10 de marche
Les Houches – Bellevue – Nid d’Aigle – Refuge de Tête Rousse – Refuge du Goûter

Voila maintenant deux jours que j’ai stoppé ma traversée des Alpes au camping des Houches (1008 mètres) afin de prendre un peu de repos avant de commencer l’ascension. Ce matin, je retrouve Sylvie, Rémi et Antonio, des amis avec qui je fais de l’escalade à Paris. Ils sont venus me rejoindre pour m’accompagner sur le toit des Alpes.
Nous prenons le téléphérique jusqu’à Bellevue (1801 mètres), où de là, nous montons à bord du célèbre tramway du Mont-Blanc jusqu’au Nid d’Aigle (2372 mètres).

La première partie de la montée se fait bien et en plus le soleil est au rendez-vous. Je parle beaucoup, je profite d’avoir un peu de compagnie sur cette traversée solitaire. Arrivé à proximité du refuge de Tête Rousse (3167 mètres), nous traversons le long glacier de Tête Rousse. De l’autre coté, nous arrivons au fameux "Grand Couloir", réputé pour être le passage délicat de la marche d’approche. Mais je le trouve bien moins impressionnant et bien plus petit que ce que j’imaginais. Il faut juste penser à lever la tête pour vérifier qu’il n’y a pas de chute de pierres. Par contre la suite, et dernière partie de la journée, est beaucoup plus délicates à mon goût. La pente est raide, équipé de câble à certain endroit, le passage est étroit et nous croissons ceux qui redescendent. Aussi, il faut faire attention aux nombreuses chutes de pierres, que l’on ne voit pas forcément arriver vu l’inclinaison de la pente, tout cela sur les deux heures de montée qu’il reste. Je me ferrais prendre pour cible par deux pierres, une sur le sac à dos et une sur le bras…

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comment soutenir I-Trekkings ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top de nos partenaires par ordre alphabétique :

  • Allibert Trekking (randos & treks à travers le monde)
  • Alltricks (boutique outdoor – Plus de 10 000 produits en  déstockage)
  • Alpinstore (boutique outdoor – Jusqu’à -60% sur plus de 3 800 produits en déstockage)
  • Cimalp (marque française outdoor – -40% sur les pantalons jusqu’au 11 octobre.
  • Décathlon (boutique outdoor)
  • Ekosport (boutique outdoor – Découvrez tous les bons plans jusqu’à-50 %)
  • I-Run (boutique outdoor – Découvrez les offres éphémères sur les montres connectées, les smartphones… et les offres déstockées)
  • Hardloop (boutique outdoor – déstockage sur plus de 11 000 produits jusqu’à -70%)
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Lyophilise.fr (les bons plans sur les plats lyophilisés et de matos de bivouac)
  • Snowleader (boutique outdoor – plus de 10 000 produits en déstockage jusqu’à -70%)
  • Trekkinn (boutique outdoor – + de 10 000 bons plans avec des réductions de + de 40% )

Nous arrivons au refuge du Goûter (3817 mètres) en fin de matinée, une fois nos affaires installées à nos couchettes, nous adoptons le "rythme refuge". C’est-à-dire que nous cassons la croûte, nous discutons un peu, puis nous allons faire la sieste de quatorze à dix-sept heure, tout au moins, nous essayons… Puis rebelote, Rémi s’occupe de faire fondre la neige pour cuire les pâtes du soir, nous discutons un peu, avant de retourner nous coucher vers huit heure et demi avec un petit mal de tête pour trois d’entre nous.
21 heure… 22 heure… 23 heure…, je vois toutes les heures défiler et pourtant, je ne pense même pas au Mont-Blanc, mais je n’arrive pas à trouver le sommeil. A minuit, une envie pressante m’oblige à sortir de ma couchette… Les sanitaires étant à l’extérieur, et ayant trop la flemme d’enfiler ma combinaison, voilà que je me retrouve dehors en caleçon à 3817 mètres en pleine nuit. Je fais vite… Mais j’ai le temps de voir Chamonix en contre bas, toute illuminée dans le noir, et d’observer les étoiles dans ce ciel découvert, la journée de demain s’annonce belle.

Minuit et demi, je m’endors…

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article

Simon Dubuis
A propos de l'auteur

Voici quelques années, je me suis échappé d'une vie qu'il faut souvent suivre au pas... Aujourd'hui je déborde d'énergie que je dépense dans la marche afin de parcourir des milliers de kilomètres pour découvrir les merveilles de la nature. Mes terrains de jeux préférés étant les montagnes et les zones désertiques, là où poussent le...



http://www.dubuis.net

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La vidéo du Moment : Tour du Lot à VTT

Share via
Copy link