Lac à la Dame – lac d’Ilay

Destination : France | Montagne : Jura | Activité : Randonnée  | 


Seconde journée de randonnée dans le Haut-Jura du lac à la Dame au lac d'Ilay.
Posté le :


Carnet : Randonnée dans le Haut Jura de Foncine-Le-Haut au Lac de Chalain

Jour 2 : Du lac à la Dame au lac d’Ilay

  • Temps de marche : 7 heures
  • Déniveler : + 300 m

Après une nuit un peu humide, nous nous réveillons avec le beau temps. Après un super petit déjeuner c ‘est reparti ! Après quelques minutes de marche, premier problème : des exploitations forestières récentes ont modifiées tout les chemins (il y en a des nouveaux, d’autres ont disparus…). Heureusement une compétition de tir à l’arc a lieu et une personne nous renseigne, nous reprenons alors la route sur un chemin tout neuf.

Nous repartons, traversons encore de belles forêts avant d’arriver à Entre-Deux-Monts. Nous traversons une magnifique hêtraie avant d’arriver au belvédère de la roche blanche. Ce dernier offre une belle vue sur une partie de l’itinéraire de la veille et sur celui de la journée ( Chaux-Les-Crotnay, Bois derrière cornu …).

Arriver à Chaux-Les-Crotenay, nous faisons une bonne pause pique-nique, petite partie de frisbee et sieste puis un point sur la carte.

Il est déjà bien 14h30 et il reste pas mal de route, rien d’insurmontable mais l’idée d’arriver tôt au lac d’Ilay pour se baigner fait que nous modifions légèrement l’itinéraire !

C ‘est parti en direction du Pont de la Chaux. Nous traversons la Lemme, rivière qui un peu plus loin, se perd dans de très belle gorges pour aller se jeter dans l’Ain un peu avant Champagnole.

Nous prenons le Gr qui longe la forêt des « belettes » et montons jusqu’à Bramard. Là encore il y a de très belles forêts. Nous faisons plusieurs pauses botaniques pour certains et pause barres de céréales pour d’autres !

Nous passons devant l’ancien Post Romain, que nous avons rapidement cherché mais il ne reste pas grand chose de cet édifice… Puis prenons un sentier qui aurait dû être balisé. Qui aurait dû être balisé est la formule consacrée à ce genre de situation. Il n ‘y avait plus de balisage et des chemins d’exploitations forestières un peu partout. Nous passons au moins une heure et demi à essayer différents sentiers et chemins, alors que nous sommes à moins de dix minutes (normalement) du Lac de Narlay et à 35 minutes de notre lieu de bivouac !

Heureusement tout le monde est patient et nous finissons par trouver un semblant de chemin, avec un balisage recouvert de mousse qui nous emmène jusqu’au lac de Narlay où tout le monde se jette à l’eau !

Nous repartons une heure plus tard, soulagés d’être sortis de la forêt et de s’être baignés dans ce magnifique lac, sous une pluie bien fraîche.

Nous bivouaquons sur les berges du lac d’Ilay (lac de la motte), le paysage est splendide: brume, lac, falaise, forêt… Nous allons passer une nuit sous un orage assez impressionnant : son et lumière dans la tente !

luc39
A propos de l'auteur

Passionné depuis toujours par la nature, j'aime découvrir la faune, la flore et les paysages par le biais de randonnées itinérantes à diverses saisons. Que ce soit en hiver grâce aux trek  en ski ou en raquette, ou à la belle saison à pieds et à vélo, je parcours à mon rythme de naturaliste passionné les sommets et combes des montagnes...



http://luc.berrod@gmail.com