Les chalets d’Iraty

Destination : Occitanie » Nouvelle-Aquitaine » France | Montagne : Pyrénées | Activité : Randonnée  | 


Les chalets d'Iraty - Haute Route Pyrénéenne (HRP)
Posté le :


Mercredi 27 juillet: Les chalets d’Iraty

Le bivouac d’hier, pourtant bien commencé a mal fini. A partir de 3 heures du matin le lent s’est levé, si fort que j’ai pensé que ma tente n’allait pas tenir. De toute façon, impossible de dormir donc je range la tente en vitesse et je me voilà partie, avant même le lever du jour. Le vent ne faiblira pas de la journée. Au moins aura-t-il poussé les nuages et m’aura permis de profiter de la vue très étendue du sommet d’Errozaté. Par contre il faudra presque avancer à 4 pattes contre les rafales sous le sommet coté au vent. Descendue en vallée, le vent souffle un peu moins mais je vois le gros mauvais temps arriver. Par chance, il tombe des cordes juste à quelques kilomètres et moi je reste au sec. J’ai laissé le sommet d’Occabé aux touristes tous amoncelés sur un tas de cailloux posé au milieu d’un plateau.

Chose à noter : étant donné que ma cheville me fait toujours aussi mal mais seulement au contact de la chaussure (diagnostic de Grégoire par téléphone : c’est une tendinite de frottement sur des chaussures semi montantes que je déconseille à présent fortement), j’ai fait l’ensemble de l’étape en sandales ! Ce qui m’a tout de même valu quelques gamelles sur herbe mouillée.

Me voilà au gîte du col d’Orgambidieska, plus simplement les chalets d’Iraty, petite annexe d’une station de ski. Enfin l’occasion de prendre une bonne douche et de pouvoir dormir peut-être, sur un matelas et à l’abri du vent.

Demain il y a une alerte orange sur le département niveau orages et ma cheville reste décidément très douloureuse. Sera-t-il raisonnable de partir demain ? La nuit porte conseil dit-on…

Bilan :

  • 1600 m de dénivelé
  • plus de 20 kms parcourus
  • 1 sommet = sommet d’Errozaté (1345 m)

Jeudi 28 juillet : Les chalets d’Iraty, à nouveau

Décidément, ma cheville est toujours en vrac. Pas d’orage à l’horizon au lever du jour mais des nuages s’amoncellent : je prends une décision difficile, je reste là pour aujourd’hui. Bouquinage toute la journée, dégustation de produits locaux et rencontre avec un groupe de randonneurs et leur accompagnateur qui a déjà traversé les pyrénnées par la HRP : intéressant. Sinon, ennui mortel et prise de conscience de ma grande solitude.

J’ai essayé de me faire descendre en voiture pour trouver de nouvelles chaussures mais il y a peu de passage et 30 kilomètres à remonter ensuite, je n’ai pas pu. Petite prière ce soir pour une météo clémente demain et une amélioration de l’état de ma cheville.

natbl
A propos de l'auteur

       Nathalie, vétérinaire en Haute Garonne et fan de montagne et de grands espaces. Picarde d'origine, j'ai émigré en 2004 vers des horizons plus ensoleillés et vallonés. J'ai maintenant le loisir de partir m'évader dans les pyrénées quand le coeur m'en...



http://vetonat.blog4ever.com/