Les derniers jours jusqu’à Giron 1000

Destination : France » Bourgogne-Franche-Comté | Montagne : Jura | Activité : Raquettes à neige  | 


Direction la Pesse en raquettes où nous achetons 2,6 kg de fromage avant de finir notre semaine de randonnée à raquettes à Giron 1000. Une itinérance accessible !
Posté le :


0
(0)

Jour 6 : La Dalue jusqu’à La pesse

  • Temps annoncé : 3h30
  • Temps réalisé : 3h00
  • Distance : 8 km
  • Dénivelé : +290m

Petit tronçon rapidement avalé : en 3h. Au croisement des Salettes, le panneau GTJ annonce 9km au lieu des 8km annoncé par le livre. Comme nous marchons essentiellement dans les combes, le vent y est souvent présent et fort (heureusement pour nous, il est de dos). Au milieu de l’étape, la possibilité d’aller à la borne au lion, au pied de la crête du Chalam. Cette borne date de 1613 et était nommée borne des trois empires. Le chemin nous mène ensuite vers la combe froide pour déboucher sur la prairie avec vue sur la Pesse.

 

La Pesse propose un certain nombre d’activité :

  • visite du musée rurale (ancienne fruitière à fromages),
  • ski alpin (avec une remonté),
  • ski de fond.

Comme il s’agit d’une étape courte, nous nous essayons au sketting (toutefois sans grande réussite). A 16h, il fait déjà -13°C.

Nota : il s’agit de la dernière commune faisant de la vente de fromage. Alors pourquoi ne pas faire le plein… Bon évitez de trop faire le plein (pour nous 2kg de Comté et 600gr de Mont d’Or)…

Jour 7 : La Pesse jusqu’à Giron 1000

  • Temps annoncé : 5h15
  • Temps réalisé : 5h30
  • Distance : 13 km
  • Dénivelé : +250m

Une étape forestière qui descend le long de la Semine avant de remonter vers la combe d’Evuaz. L’itinéraire utilise une route forestière non déneigée (D48A). La route nous amène à la forêt de Champfromier. La forêt de Champfromier est remplie de piste de ski de fond. Toutefois, l’itinéraire ne les emprunte que rarement, il les traverse plutôt.

Vue de la Roche Fauconnière

COMMENT SOUTENIR I-TREKKINGS ?

Comme l’ensemble du secteur du tourisme, I-Trekkings subit de plein fouet la crise économique qui fait suite à la covid-19. Un petit coup de pouce de votre part serait apprécié. Comment ? En partageant cet article par exemple ou en effectuant vos achats chez nos partenaires (c’est aussi une façon de les soutenir. Merci de ne pas cliquer pour cliquer. N’achetez que si vous avez un besoin). Il y a bien d’autres façons de soutenir I-Trekkings. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Le top 10 de nos partenaires par ordre alphabétique :

  • Allibert Trekking (randos & treks à travers le monde)
  • Alltricks (Boutique outdoor – Black Week jusqu’au 30/11/2020 – Jusqu’à -70%)
  • Alpiniste.fr (Boutique outdoor – Black Outdoor Days – Jusqu’à -50% jusqu’au 29/11/2020)
  • Décathlon (boutique outdoor)
  • Ekosport (boutique outdoor – Black Week jusqu’au 27/11/2020 ; -20% supplémentaire sur le site avec le code BLACK20)
  • I-Run : (Boutique outdoor – jusqu’à -60% pendant les running weeks sur du matos running et les montres connectées)
  • La Balaguère (randonnées dans les Pyrénées et à travers le monde)
  • Randonades (randonnées dans les Pyrénées)
  • Snowleader (boutique outdoor – 15 % offert sur tout le site jusqu’au 30/11/2020 avec le code NOEL15)
  • Trekkinn (boutique outdoor – Black week jusqu’au 29/11/2020 ; -15% supplémentaire avec le code BF15)

 

Juste avant d’arrivé sur Giron 1000, le circuit s’arrête à deux points de vue sur la Roche Fauconnière, qui permet de voir le site géologique de falaise calcaire des Roches d’Orvaz. En effet, la piste s’approche le long de la falaise surplombant la vallée.

La fin du parcourt serpente entre les arbres de la foret

Le balisage sur ce tronçon est bien indiqué en GTJ, puis pour des raisons inconnues le balisage GTJ disparait et passe en balisage Giron (l’utilisation de la carte IGN nous sauvera). On notera que le balisage entre La Pesse et les combes d’Evuaz n’est pas extraordinaire : le chemin suit un ruisseau, et les piquets sont plantés de part et d’autre, ce qui peut se révéler compliqué quand le ruisseau n’est pas gelé.

Epilogue

Il s’agit d’une randonnée itinérante en autonomie, ce qui est rare en France (voir même en Europe), sans difficulté (les dénivelées positifs ne dépassent pas 300m en moyenne). De plus, c’est une bonne expérience pour la navigation à la carte dans un milieu neigeux : la neige semble lissé le paysage, ce qui rend la navigation plus difficile.

Toutefois, le froid rencontré (bien inférieur à -10°C) nous ont aussi montré les limites de notre matériel et la difficulté de s’alimenter durant les pauses sans complètement se refroidir.

Coté paysage, l’itinéraire permet de découvrir des sites uniquement accessibles en raquette et typiquement franc-comtois (sans oublier les spécialités culinaires…), avec cette impression de plénitude et de solitude, et si vous avez de la chance une neige fraîche et sans trace vous attend.

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article

Le Timelapse du Moment : Le Wilder Kaiser, Tyrol, Autriche
Share via
Copy link