Les derniers jours jusqu’à Giron 1000

Destination : Bourgogne-Franche-Comté » France | Montagne : Jura | Activité : Raquettes à neige  | 

Direction la Pesse en raquettes où nous achetons 2,6 kg de fromage avant de finir notre semaine de randonnée à raquettes à Giron 1000. Une itinérance accessible !


Jour 6 : La Dalue jusqu’à La pesse

  • Temps annoncé : 3h30
  • Temps réalisé : 3h00
  • Distance : 8 km
  • Dénivelé : +290m

Petit tronçon rapidement avalé : en 3h. Au croisement des Salettes, le panneau GTJ annonce 9km au lieu des 8km annoncé par le livre. Comme nous marchons essentiellement dans les combes, le vent y est souvent présent et fort (heureusement pour nous, il est de dos). Au milieu de l’étape, la possibilité d’aller à la borne au lion, au pied de la crête du Chalam. Cette borne date de 1613 et était nommée borne des trois empires. Le chemin nous mène ensuite vers la combe froide pour déboucher sur la prairie avec vue sur la Pesse.

 

La Pesse propose un certain nombre d’activité :

  • visite du musée rurale (ancienne fruitière à fromages),
  • ski alpin (avec une remonté),
  • ski de fond.

Comme il s’agit d’une étape courte, nous nous essayons au sketting (toutefois sans grande réussite). A 16h, il fait déjà -13°C.

Nota : il s’agit de la dernière commune faisant de la vente de fromage. Alors pourquoi ne pas faire le plein… Bon évitez de trop faire le plein (pour nous 2kg de Comté et 600gr de Mont d’Or)…

Jour 7 : La Pesse jusqu’à Giron 1000

  • Temps annoncé : 5h15
  • Temps réalisé : 5h30
  • Distance : 13 km
  • Dénivelé : +250m

Une étape forestière qui descend le long de la Semine avant de remonter vers la combe d’Evuaz. L’itinéraire utilise une route forestière non déneigée (D48A). La route nous amène à la forêt de Champfromier. La forêt de Champfromier est remplie de piste de ski de fond. Toutefois, l’itinéraire ne les emprunte que rarement, il les traverse plutôt.

Vue de la Roche Fauconnière

 

Juste avant d’arrivé sur Giron 1000, le circuit s’arrête à deux points de vue sur la Roche Fauconnière, qui permet de voir le site géologique de falaise calcaire des Roches d’Orvaz. En effet, la piste s’approche le long de la falaise surplombant la vallée.

La fin du parcourt serpente entre les arbres de la foret

Le balisage sur ce tronçon est bien indiqué en GTJ, puis pour des raisons inconnues le balisage GTJ disparait et passe en balisage Giron (l’utilisation de la carte IGN nous sauvera). On notera que le balisage entre La Pesse et les combes d’Evuaz n’est pas extraordinaire : le chemin suit un ruisseau, et les piquets sont plantés de part et d’autre, ce qui peut se révéler compliqué quand le ruisseau n’est pas gelé.

Epilogue

Il s’agit d’une randonnée itinérante en autonomie, ce qui est rare en France (voir même en Europe), sans difficulté (les dénivelées positifs ne dépassent pas 300m en moyenne). De plus, c’est une bonne expérience pour la navigation à la carte dans un milieu neigeux : la neige semble lissé le paysage, ce qui rend la navigation plus difficile.

Toutefois, le froid rencontré (bien inférieur à -10°C) nous ont aussi montré les limites de notre matériel et la difficulté de s’alimenter durant les pauses sans complètement se refroidir.

Coté paysage, l’itinéraire permet de découvrir des sites uniquement accessibles en raquette et typiquement franc-comtois (sans oublier les spécialités culinaires…), avec cette impression de plénitude et de solitude, et si vous avez de la chance une neige fraîche et sans trace vous attend.