Les hautes montagnes

Destination : Occitanie » Nouvelle-Aquitaine » France | Montagne : Pyrénées | Activité : Alpinisme Randonnée  | 


A cette époque, nous nous connaissons encore à peine avec Jean-Marie. Aussi les comportements réciproques de l'un et de l'autre en pleine montagne avaient-ils de quoi surprendre l'autre. Je découvre le côté follement aventureux de mon ami et lui mes capacités de tête de mûle. Entre deux soupes à la grimace, nous accueillons avec nous Loïc, Pascale et David qui nous rejoignent pour le tronçon le plus fameux et le plus grandiose du périple : la traversée du parc national des Pyrénées et l'ascension du Vignemale.
Posté le :


Tout commence par Arremoulit, où nous récupérons le premier dépôt de nourriture effectué préalablement à ce voyage. Nous y faisons la connaissance de Pierre-Jean Pradallier, une figure emblématique du secteur et de la chaîne, et initions une série d’ascensions par des voies peu recommandables. C’est notamment le cas du Palas, rejoint par un itinéraire scabreux, puis de l’Arriel, dont nous touchons le sommet poursuivis par l’orage. Plus tard sur notre route se dresse le Balaïtous, premier sommet de plus de 3000 mètres à gravir. Malheureusement, une météo instable nous en prive à seulement deux cent mètres de l’arrivée. Ce sera donc avec la Grande Fache que nous dépasserons l’altitude symbolique des 3000. De retour en France après un passage par Respumoso et l’Espagne, nous gagnons les prairies accueillantes du Marcadau. Une pause avant un hors-sentier mémorable sur le fil des arêtes du Grand Barbat et du Moun Né.

L’arrivée à Cauterets met un terme provisoire à ces épisodes un peu fous. Nous y retrouvons trois nouvaux compagnons de marche : Loïc, Pascale, et son neveu David. Loïc est le webmaster du site Rando-Trekking et Pascale une internaute qui a souhaité partager quelques étapes. Nous faisons notre entrée dans le Parc National en leur compagnie, avançant vers le site spectaculaire des Oulettes de Gaube, l’endroit même où se propulse verticalement l’impressionnante face nord du Vignemale. Un sommet de légende que nous gagnerons par la voie normale, via le glacier d’Ossoue. Jour après jour, les visages les plus célèbres des Pyrénées se dévoilent à nos yeux. Comme Gavarnie, grandiose site classé à l’UNESCO, affichant des vagues minérales séculaires sur plusieurs centaines de mètres de hauteur. Via la Brèche de Roland, nous réalisons l’ascension du Tallion, un nouveau 3000 pour notre collection. Mauvais point cependant lorsque le soir venu, nous nous faisons expulser par des locaux violents d’une grange dans laquelle nous avions trouvé un abri contre l’orage. Un souvenir assez mauvais. Nous tirons également un trait sur le Mont-Perdu et la Munia, abandonnés pour cause de mauvais temps. La météo se dégrade d’ailleurs sensiblement, nous obligeant à redessiner un nouvel itinéraire jusqu’au Néouvielle. Celui-ci passera par le cirque d’Estaubé d’où, tournant le dos à la brèche de Tuquerouye, nous partirons vers le cirque suivant, celui de Troumouse. A ce stade nous voici aux portes du Néouvielle, où nous quitteront nos trois amis. L’aventure reprendra en duo en direction du Luchonnais.


Pyrénées : l’éclat sauvage d’une traversée de David Génestal – 424 pages. 20 € (22 € avec 1 CD-ROM de photos)

Cet ouvrage est davantage que le simple récit du périple hors norme que lui et son acolyte, Jean-Marie Meuret, ont effectué pendant 60 jours entre Hendaye et Banyuls : c’est aussi un magnifique témoignage sur les vertus de l’itinérance qui emmène le lecteur pour 900 kilomètres de marche entre la France et l’Espagne à la rencontre de la beauté authentique et abrupte des Pyrénées. Au fil d’un itinéraire tantôt classique, tantôt insolite, c’est par ailleurs un vibrant plaidoyer en faveur du rêve, un encouragement à aller jusqu’au bout de nos envies, qui se lit et se vit comme un ébouriffant roman d’aventures.

A propos de l'auteur

A force de voir gamin des grands avec des gros sacs, le moment est forcément arrivé où j'ai eu envie de faire comme eux. De randos à la journée en trek de plusieurs jours, je finis par tenter l'expérience des treks au long cours : traversée des Pyrénées (2002), GR5 français (2004...



http://www.carnetsderando.net

sept − 1 =