Les plus hauts sommets du Sud des Aravis par les arêtes

Destination : France » Europe » Auvergne-Rhône-Alpes | Montagne : Alpes ; Aravis | Activité : Randonnée  | 
Nombre de jours : 2 jours | Difficulté : 5 | Dénivelé : +2900 m/-2900 m | Type d'itinéraire : Boucle | 
Ecosystème : Montagne | Hébergement : Bivouac
Meilleures Périodes : Juillet, Août, Septembre, et Octobre
Une randonnée alpine de 2 jours dans les Aravis avec de magnifiques vues sur le Mont Blanc et le massif de l'Étale. Pour marcheurs aguerris !
Posté le :



Télécharger la "Trace GPS des plus hauts sommets du Sud des Aravis par les arêtes" (Téléchargement :202 fois)
5
(9)

La chaîne des Aravis est séparée topographiquement en deux par son col éponyme. On trouve au Nord de ce dernier ce qu’on appelle communément les combes des Aravis, et au Sud le massif de l’Étale. Le Col des Aravis est un endroit pratique pour se garer, et c’est ici que sera mon point de départ pour cette boucle des plus hauts sommets du Sud des Aravis par les arêtes.

Le Col des Aravis peut paraitre un peu effrayant pour le randonneur cherchant la tranquillité. Ici il y a beaucoup de monde, mais une fois soustrait les motards, les porschistes, les familles et les amateurs de tartes aux myrtilles, et qu’on s’est éloigné de quelques centaines de mètres de la route du col, il n’y a quasiment plus personne.

Sommaire : Les plus hauts sommets du Sud des Aravis par les arêtes

J1. Col des Aravis – Lac du Mont Charvin

+ 1450 m / – 920 m 18,6 km

Peu après le départ du col, prendre la direction des Planchaux puis de la Croix des Frêtes rajoute du dénivelé certes, mais permet d’éviter un bout du chemin carrossable qui sera suffisamment long par la suite. Une fois la piste rejointe, s’en suit un long morceau sans grand intérêt si ce n’est celui de s’arrêter dans les fermes acheter des produits locaux en direct du producteur.

Afin d’écourter la piste, une variante est possible au parking de Merdassier du Milieu, pour monter au Mont Charvin par le Pas de l’Ours. Mais ce serait passer à côté de l’arête Sud du Charvin, et aller au sommet du Charvin en aller-retour. Cette variante permet aussi d’éviter de monter par la via ferrata, dont je reparle plus bas.

Je décide donc de me taper le chemin carrossable jusqu’au Col de l’Arpettaz, puis même un tout petit bout de route pour redescendre au Parking des Bassins. À partir de là, une petite sente monte raide jusqu’au pied de la via ferrata d’Ugine par le Golet de la Trouye.

Cette via ferrata est très facile et peu exposée, j’y suis monté sans équipement. Je n’encourage pas à faire de même, une chute de pierre ou un malaise pourrait mener à l’accident. Mais si vous avez le pied alpin et que vous n’avez pas le vertige, ça passera sans problème.

Autres randonnées dans le même secteur

Je suis donc cette via ferrata qui longe l’arête Sud du Mont Charvin. Cette dernière se termine peu avant le sommet, et un petit bout de sentier montant permet de finir l’ascension.

Au sommet, à 2409 mètres d’altitude, je suis dans le blanc. Habituellement ici la vue sur le Mont Blanc est magique !

La BLACK FRIDAY EST LÀ

Black Friday

Il y a d’excellentes occasions de faire de bonnes affaires voire même de très bonnes affaires pendant cette période de Black Friday. Afin de ne pas céder aux tentations déraisonnables de l’événement, voici quelques règles à suivre pour acheter responsable :

  • Acheter des produits et vêtements dont vous avez besoin
  • Acheter des produits et des vêtements qui durent
  • Préférer les marques qui s’engagent pour l’environnement
  • Préférer les produits et les vêtements qui favorisent les circuits courts de production (made in France, made in Europe)

Voici quelques offres de nos partenaires :

  • Alltricks : Plus de 28 000 produits concernés par la Black Friday
  • Alpinstore : jusqu’à 60% de réduction sur plus de 20 000 produits
  • Cimalp : -20% sur toute la boutique jusqu’au 27 novembre et même -25% dès 350€ d’achat
  • Décathlon : Opération Crazycards / De 5 (50 € d’achat) à 20 € (200 € d’achat) offerts
  • Ekosport : jusqu’à 25% de réduction supplémentaire avec la Black Friday
  • Hardloop : Black Friday sur plus de 11 000 produits outdoor
  • I-Run : Black Friday sur une large sélection de montres connectées et équipements de trail running
  • LePape : Black Friday sur les montres connectées, le matos de randonnée et de trail running
  • Snowleader : Opération White Week-end / -20% sur tout le site
  • Trekkinn : 15% supplémentaire sur le site pendant la Black Friday

La descente sur l’arête Est est également équipée de mains courantes par endroit, mais ces passages sont de courte durée et j’arrive rapidement à mon lieu de bivouac, au lac du Mont Charvin que je trouve grâce au GPS car la visibilité est de moins de 10 mètres à ce moment là.

J2. Lac du Mont Charvin – Col des Aravis

 + 1440 m / – 1980 m 20,1 km

Du lac du Mont Charvin, la remontée sur l’arête entre le Mont Charvin et la Goenne est très rapide. À peine arrivé que je m’arrête pour enlever ma doudoune sans manche La Sportiva, et qui ne vois-je pas arriver ? Mon ami Flo !! Qui était au courant de mon trip et qui est parti à 6:00 du matin du parking le plus proche pour me faire la surprise de passer cette seconde journée avec moi !

C’est donc à deux que nous poursuivons cette magnifique arête d’abord jusqu’à la Goenne (2174 m), sur une sente peu marquée. Ici, nous devons quitter l’arête qui est trop risquée sans équipement spécifique, et donc redescendre à peine dans le vallon pour remonter au sommet de la Rouelle (2082 m).

L’arête se poursuit ensuite jusqu’à la Tête de l’Aulp (2129 m) et devient peu après plus facile avec un sentier plus marqué jusqu’à la Pointe de la Madallaz (2277 m).

C’est là que nous abordons la partie la plus technique. Quelques pas de ce morceau d’arête demande de bien tenir ses prises. Sur ce tronçon, avant d’arriver à la Pointe Sud de l’Étale, une variante permet de quitter l’arête en descendant dans l’alpage de Tardevent.

Pour notre part, nous continuons en direction de cette Pointe Sud de l’Étale (2450 m), passons par sa pointe centrale (2473 m), puis arrivons enfin au bout de l’arête, la Pointe Nord de l’Étale à 2483 mètres d’altitude.

Au sommet, la vue sur le Mont Blanc ne s’est toujours pas dégagée, ça ne sera décidément pas pour aujourd’hui. Parti seul à 8:30 du bivouac, nous voilà à 13:00 sur le sommet le plus haut du massif pour déjeuner.

La descente est escarpée sur le début, mais c’est de courte durée. C’est à ce moment que nous passons au sommet du couloir Combaz, que j’ai déjà descendu en splitboard en hiver. Pas du tout le même décor ! Heureusement nous n’avons pas à le descendre à pied, l’itinéraire se poursuit dans la combe de Foiroux.

Une fois les premières dizaines de mètres passées, le sentier est beaucoup plus facile et une longue traversée nous amène au Col du Passet, non marqué mais côté 2032 sur IGN. C’est ici que nous nous séparons avec Flo, il doit redescendre au parking de Sous l’Aiguille alors que je dois rejoindre le Col des Aravis.

Ma descente se poursuit donc jusqu’au parking de Comburce, morceau de descente où se trouve de nombreux points d’eau. Ouf ! Du parking, le sentier remonte bien raide jusqu’au Col de Merdassier où l’on rejoint la civilisation. Il ne me reste plus qu’un bout de chemin en pente douce puis en montée douce avant de retrouver ma voiture au Col des Aravis.

Vous avez aimé mon article ? Mettez-lui 5 étoiles

Cliquez sur une étoile pour lui donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 9

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à noter mon article.

Je suis désolé que cet article ne vous ait pas été utile!

Laissez-moi améliorer cet article !

Dites moi comment je peux améliorer cet article

kosmikrider
A propos de l'auteur

Photo-reporter outdoor, c'est dans les Alpes autour d'Annecy que je passe mon hiver en splitboard ; l'été mon côté globe-trotter m'amène à pratiquer la plongée sous-marine à travers le monde. Aux inter-saisons, trekking, VTT, bikepacking, paddle, alpinisme et via ferrata viennent compléter ma passion pour les grands espaces !...



http://www.guillaume.one
2 Responses
    1. kosmikrider

      Salut Nicolas,
      merci pour ton retour.
      Effectivement le spot de bivouac est top ! Il permet d’être à l’abrit du vent, d’avoir de l’eau, très accessible si l’on ne passe pas par l’arête du Charvin, et en plus en 5 minutes de marche pour monter au collet on a une superbe vue sur le Mont Blanc 🙂
      ++

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share via
Copy link