Lillaz – Lac Coronas

Destination : Italie | Montagne : Alpes ; Val d'Aoste | Activité : Randonnée  | Agence : UCPA 


4ème étape de notre trek dans la vallée d'Aoste entre le village de Lillaz et le Lac Coronas (2 702 m)
Posté le :


Carnet : Trek dans le Val d'Aoste au cœur des géants des Alpes
  • D+ : 1411 m
  • D- : 495 m
  • Distance : 9,3 km
  • Temps de marche : 4h00

Les deux étapes précédentes et la longue soirée d’hier soir pèsent encore sur les organismes quand Jacques vient nous réveiller sur les coups de 6h20. Les paupières sont un peu gonflées. Nous plions les tentes machinalement, prenons le petit-déjeuner et décidons à l’unanimité de nous avancer un peu en bus pour soulager la fatigue. Direction le village de Gimillan sur les hauteurs de Cogne. Semblant de rien, on gagne quelques kilomètres et 250 m de dénivelé.

Cogne et le massif du Grand Paradis

Croix du Pila

Nous quittons le village par le sentier n°8 qui monte au Pian della Cretella. Derrière nous, le Grand Paradis en impose du haut de ses 4 061 m. Nous poursuivons la remontée du vallon de Grauson. Petite pause à la croix du Pila (2 121 m).

Vallon du Grauson

A une intersection vers 2400 m, nous partons dans la pente raide du sentier 8A. Un bon coup de barre me plombe la montée. J’ai l’impression que quelqu’un a mis une pierre dans mon sac à dos. Tout me semble plus lourd, plus difficile. Tout en marchant, je me ravitaille et me colle dans le pas de Rémi pour avancer machinalement.
Nouvelle pause à la bergerie du Grauson Dessus. Nouvelle barre de céréale. Nous finissons l’ascension tranquillement par le chemin 8B jusqu’au lago Coronas (2 701 m). On y prend le pique-nique. Une fois rassasiée une partie du groupe monte sur un sommet sous la punta di Leppe. Avec quelques autres membres du groupe, je reste sur les bords du lac à me détendre. Petite sieste, partie de « Uno », petite balade et écriture de ce carnet de randonnée. Prendre le temps, c’est aussi appréciable.

Lac Coronas

Crépuscule au bivouac

Au retour du groupe, tout le monde se baigne dans le lac (plus ou moins longtemps). Puis, c’est le montage des tentes avant le coucher du soleil. On perd de précieux degrés. Tout le monde se couvre pour prendre le dîner (spaghettis bolognaise) et faire une partie de Time’s Up.

Greg
A propos de l'auteur

Fondateur d'I-Trekkings et des blogs I-Voyages et My Wildlife, j'apprécie le rythme lent de la marche et des activités outdoor non motorisés pour découvrir des territoires montagneux et désertiques et rencontrer les populations locales. Je marche aussi bien seul, qu'entre amis ou avec des agences françaises ou locales.Ambassadeur Fujifilm...



https://www.gregoryrohart.com