Los Barrios – Castillo

Destination : Espagne » Europe | Activité : Randonnée  | 

3ème jour de randonnée en Andalousie entre Los Barrios et Castillo. Et c'est parti pour 6h00 de marche.


Carnet : Randonnée andalouse

Liste   

Information
Cliquez sur le bouton suivant ou l′élément sur la carte pour voir ses informations
Lf Hiker | E.Pointal contributor

GPX SANS NOM   

Profile

50 100 150 200 5 10 15 Distance (km) Altitude (m)
Aucune donnée de dénivelé
Nom: Aucune donnée
Distance: Aucune donnée
Altitude minimum: Aucune donnée
Altitude maximum: Aucune donnée
Montée cumulée: Aucune donnée
Descente cumulée : Aucune donnée
Durée: Aucune donnée

Télécharger la "" (Téléchargement :8 fois)
  • 24,5 km
  • D+: 625
  • D-: 355
  • 6h

N’ayant pas pu obtenir de renseignements fiables sur la possibilité d’emprunter le trajet direct vers Castillo nous décidons d’attendre l’ouverture de l’office du tourisme prévue à 9h pour y glaner des informations à jour. L’accueil y est chaleureux mais, malheureusement, il nous est confirmé que le chemin direct vers Castillo est privé et nous allons devoir suivre la route une bonne partie de la journée. Nous partons donc au travers des rues du village puis, au bout de 100 mètres, constatons que nous avons oublié les bâtons à l’office du tourisme… Qu’à cela ne tienne, nous retournons rapidement et… trouvons porte close. Nous essayons de comprendre et des personnes travaillant à l’étage au dessus nous indiquent que les employées doivent être parties prendre leur petit déjeuner !!! Nous patientons mais il faudra attendre plus de 40 minutes pour récupérer les bâtons. Il est 10h quand nous traversons le village et empruntons un sentier à côté du cimetière. Ce chemin serpente agréablement au milieu de pâturages vallonnés et verdoyants où broutent quelques troupeaux de vaches.

Le ciel est limpide et au fur et à mesure de la montée la vue se dégage sur les sommets du parc des Alcornocales. Nous atteignons rapidement la petite route que nous allons dorénavant suivre sur plusieurs kilomètres. Heureusement, il y circule très peu de voitures et nous la parcourons d’un bon pas. Elle serpente au milieu de zones boisées et de pâturages. Après environ 2 kilomètres nous rejoignons le parcours du GR 7 que nous allons maintenant suivre durant plusieurs jours. Quand la route rejoint la plaine le paysage devient moins naturel: des installations industrielles surgissent de tous côtés et il est même un peu compliqué de dénicher un endroit tranquille pour faire une halte pique-nique. Nous nous contentons d’un petit coin d’herbe en bordure d’un carrefour pas très bucolique.

Peu après nous rejoignons une route fréquentée que nous allons suivre sur 6 kms jusque Almoraima. Une large piste cyclable séparée de la route par un muret en béton nous protège et nous éloigne un peu du vacarme de la circulation. De l’autre côté la voie ferrée complète le tableau d’une journée de randonnée pas forcément comme on l’apprécie !!!

Nous avançons à bonne allure entre 5 et 6 km/heure pour tenter d’en terminer au plus vite mais il faut quand même se raisonner pour s’économiser en vue des prochaines étapes. Seule l’observation de nombreux nids occupés par des cigognes au sommet de poteaux électriques ralentira notre allure.

Arrivés vers 15h à proximité de Castillar de Frontera nous décidons de continuer jusque Castillo. La petite route est tranquille et, au bout de 2,5 kms environ le GR emprunte une ancienne voie empierrée qui permet de marcher sans se préoccuper des voitures. Même si ce n’est pas très confortable pour nos pieds nous sommes seuls, sans circulation et au milieu de la nature. De belles perspectives sur la citadelle perchée de Castillo nous font mesurer notre avance. Pour terminer la randonnée, c’est par un agréable chemin pavé en lacets que nous gravissons l’éperon sur lequel est construit le village. Une fois le sac posé nous partons à la découverte du village dont toutes les maisons ont été judicieusement restaurées et de ses rues bordées de murs d’une blancheur éclatante.

A propos de l'auteur

La randonnée est pour moi une source de découverte inépuisable. Amoureux de la montagne depuis de nombreuses années j'ai toujours autant de bonheur à parcourir les sentiers et à partir marcher aussi bien pour une journée que pour de longues itinérances. Mon départ à la retraite m'a offert le loisir de traverser les Pyrénées par la HRP...



http://mjpgouret.free.fr